Mediaterre

   

Un laboratoire mobile d'analyses de sols à Madagascar


Madagascar abrite près de 8 millions ha de terres cultivables, dont seulement un peu plus de 2 millions de superficie physique sont occupés par les exploitations agricoles. La croissance de l’économie malgache reste fortement tributaire de l’agriculture. Elle a varié de 4% en 2016 et 4,5% projetée pour 2017 (Source : Banque Africaine de Développement-BAD). Le secteur agricole contribue à hauteur de 35% en moyenne au PIB national malgache (14% pour le secteur secondaire et 51% pour le tertiaire), et emploie pas moins de 80% de la population active.

L’agriculture est donc une filière très importante pour les Malgaches. C’est pour cette raison que les efforts des cadres et  des dirigeants malgaches, contribuent au développement du secteur agricole. C'est dans ce contexte qu'a été lancée, en marge de la Foire Internationale de l’Agriculture organisée du 14 au 17 septembre, à Antananarivo, la Caravane Agricole de Madagascar. Fruit de la coopération Madagascar-Maroc, cette Caravane est l’illustration du partenariat entre le Ministère auprès de la Présidence en charge de l’Agriculture et de l’Élevage de Madagascar, et la Fondation OCP.

La Caravane couvrira dans un premier temps neuf districts au niveau de deux régions agricoles, Vakinankaratra et Alaotra Mangoro.  Elle a pour objectifs :         

1. Le prélèvement et l’analyse des échantillons des sols qui serviront à réaliser une Carte de fertilité des sols malgaches sur une zone de 100 000 ha,

2. La sensibilisation des petits agriculteurs aux bonnes pratiques agricoles axées sur une fertilisation raisonnée.

La Caravane Agricole est constituée d’un dispositif qui comprend : une Unité mobile aménagée en laboratoire mobile d’analyses des  sols animée par 2 à 3 ingénieurs agronomes, des Kits de prélèvements d’échantillons des sols équipés de 2 pick-ups double cabine avec porte motocyclettes, 6 motocyclettes et 6 GPS, 2 kits d'école aux champs, et un outil de sensibilisation et de vulgarisation des bonnes pratiques agricoles durables axées sur la fertilisation raisonnée qui sillonne les régions agricoles de Madagascar.

Quatre variétés de cultures de base seront traitées, notamment le riz, le maïs, la pomme de terre et le haricot.

Afin de mener à bien ce projet, 11 cadres  du ministère en charge de l’Agriculture et de l’Élevage de Madagascar ont préalablement bénéficié de programmes de renforcement de capacités au Maroc en matière d’analyse des sols, sur le système d’informations géographiques appliqués à la cartographie des sols, et sur le contrôle de qualité des fertilisants.

La Carte de fertilité des sols malgaches vise à évaluer le niveau de fertilité des différents types de sols, afin d’en déterminer les besoins en éléments fertilisants adaptés. Cette carte permettra également aux autorités sectorielles malgaches de disposer d’un outil d’aide à la décision pour bâtir une stratégie de développement agricole volontariste et ambitieuse dans le pays.

Pexine GBAGUIDI pour Unisféra

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0