Mediaterre

   

Investissement du Fonds vert pour le climat dans les paiements fondés sur les résultats dans le secteur forestier


Le conseil d’administration du Fonds vert pour le climat s’est réuni pour la 18e fois du 30 septembre au 2 octobre derniers.

L'un des éléments à l'agenda de cette réunion était l'opérationnalisation des lignes directrices de la CCNUCC pour les paiements fondés sur les résultats du programme REDD+, qui serviront à orienter la préparation des propositions des pays. Cette question était inscrite à l'ordre du jour depuis presque 3 ans.

Pendant 4 jours, les conseillers techniques des pays en développement et des pays développés se sont retirés pour négocier le premier programme pilote dans le cadre du FVC qui paiera pour les résultats obtenus en matière de réduction des émissions de gaz à effets de serre et d'amélioration des stocks de carbone dans le secteur forestier. Équilibrant les considérations techniques, politiques et pratiques, les discussions ont porté sur la mise en œuvre du Cadre de Varsovie pour le programme REDD+, et sur les mécanismes créés dans le cadre de la CCNUCC depuis 2005. Le CA a adopté les termes de référence du programme pilote REDD+, ainsi qu'un tableau de bord pour évaluer les soumissions des pays au FVC.

Le nouveau programme canalisera 500 millions de dollars pour les pays qui répondent à toutes les exigences de la CCNUCC et qui peuvent démontrer leur succès dans la lutte contre la déforestation et la dégradation des forêts et/ou dans la conservation et l'amélioration des stocks de carbone forestier.

* Texte tiré de la nouvelle du Fonds pour l’environnement mondial.

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0