Mediaterre

   

Regard sur le financement domestique de l'éducation au Burkina Faso


Les pays subsaharienne dont le Burkina Faso ont pris des engagements à Dakar au Sénégal en avril 2000 et puis à Incheon en Corée du Sud, en mai 2015 d’assurer une éducation de qualité à tous les citoyens de leurs pays. La Coalition nationale pour l’éducation pour tous au Burkina Faso (CN-EPT/BF) à l’occasion de l’organisation de la Semaine Mondiale d’Action pour l’éducation (SMAE) 2016 a fait ressortir dans son message que la grande majorité des pays a manqué le rendez-vous de l’éducation pour tous.

Et l’une des raisons essentielles qui expliquent cette situation le plus souvent est le manque de cohérence des politiques éducatives, la faiblesse et la mauvaise gestion du financement. Un nouveau rendez-vous a été pris à Incheon en Coré du Sud en mai 2015 appuyé par le Cadre de l’éducation 2030 adopté par les Nations unies en novembre 2015, afin d’assurer une éducation inclusives, équitable et de qualité et un apprentissage tout au long de la vie pour les 15 prochaines années à venir.

Pour la célébration de cette Semaine Mondiale d’Action pour l’éducation, la CN-EPT/BF a réalisé un film documentaire sur le financement domestique de l’éducation au Burkina Faso. Ce documentaire interpelle non seulement l’état mais aussi l’ensemble de la communauté éducative ainsi que tous les citoyens.

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0