Mediaterre

   

ENvironnement JEUnesse à la conférence de Bonn sur le climat


ENvironnement JEUnesse est fier d’annoncer sa délégation à la 23e conférence des parties (CdP-23) à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques.

Céline Bouffard

Céline Bouffard est candidate à la maîtrise en études politiques appliquées. Originaire des Iles-de-la-Madeleine, ce milieu fut un vrai laboratoire pour éveiller sa sensibilité aux impacts des politiques publiques relatives à l’environnement. Elle se spécialise d’ailleurs sur les questions de gouvernance locale face aux enjeux de l’adaptation aux changements climatiques.

Lors de la 23e conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CdP23), Céline s’intéressera au rôle de la présidence – assumée cette année par un petit État insulaire, les Fiji – afin d’observer son influence sur le discours des négociations. Parlera-t-on davantage de la question des pertes et dommages ? Des besoins urgents en adaptation ?

Enfin, Céline suivra l’avancement de la mise en place de la plateforme pour les collectivités locales et les Peuples autochtones, un engagement pris lors de la conclusion de l’Accord de Paris en 2015.

Alix Ruhlmann

Alix Ruhlmann est étudiante à la maitrise en gestion de l’environnement à l’Université de Sherbrooke. Au cours de ses études précédentes, Alix s’est tout d’abord intéressée à l’histoire et à la coopération internationale, ce qui l’a amenée à réaliser plusieurs stages sur la scène internationale. Elle s’est aussi engagée auprès des jeunes en faisant de l’animation auprès des scouts montréalais et de l’aide aux devoirs au Collège Frontière à Sherbrooke.

Lors de la 23e conférence des parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques (CdP23), Alix s’intéressera aux mécanismes visant à intégrer les changements climatiques au sein des systèmes économiques actuels. Comment ajuster au mieux les mécanismes économiques prenant en compte les changements climatiques Quelles sont les limites qu’ont rencontré jusqu’à présent les taxes et les marchés du carbone ? Comment améliorer les « résultats » et la portée de ces outils ? Quels défis représentent la création d’un marché ou une taxe du carbone à l’échelle mondiale ? Et quels en seraient les avantages ?

L’Accord de Paris faisait référence à l’objectif d’atteindre un plafonnement des émissions de gaz à effet de serre dans la deuxième moitié du siècle. Dans ce contexte, Alix suivra également les enjeux de négociation liés à la croissance verte et à la transition énergétique.

Ce projet est mené par ENvironnement JEUnesse en collaboration avec l’Institut de la Francophonie pour le développement durable (IFDD), organe subsidiaire de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), et Les Offices jeunesse internationaux du Québec (LOJIQ).

À propos de l'initiative jeunesse

L'initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques a pour objectif de sensibiliser les jeunes francophones aux changements climatiques. Elle permet également de faire connaître les actions et l’engagement de la jeunesse francophone pour lutter contre les changements climatiques sous la forme d’une série d’articles.

[IJLCC]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0