Mediaterre

   

Une journée CPE durable sous le thème de la nature


Par Laurence Forget-Dionne, chargée de communication et logistique chez ENvironnement JEUnesse

Le 25 octobre dernier à Montréal, ENvironnement JEUnesse organisait une journée de remise des certificats CPE durable ainsi que des activités de formation et de réseautage. L’événement a réuni un nombre record de participant(e)s, avec plus d’une quarantaine d’intervenant(e)s du milieu de la petite enfance.

Cette journée a permis de souligner les trois ans du programme CPE durable et de souligner les réalisations des centres de la petite enfance (CPE) et garderies.

Provenant de différentes régions à travers le Québec, les participant(e)s au programme CPE durable ainsi que les partenaires ont eu la chance d’échanger et de présenter leurs bonnes pratiques en matière de gestion et de développement durable, en lien avec le thème du contact avec la nature.

Au-delà des bienfaits sur la santé physique et mentale, l’importance de la place de la nature chez les enfants est essentielle puisqu’elle permet « la découverte et la compréhension ne notre environnement et donc de son respect et de sa protection. Le contact avec la nature est à la base de l’éducation relative à l’environnement », a affirmé Mme Raphaëlle Devatine, chargée de projet aux certifications chez ENvironnement JEUnesse, lors du mot d’ouverture de l’événement.

Des partenaires nouveaux et engagés

M. Sébastien Legros, agent de soutien au développement durable social à la Municipalité Régionale de Comté de Vaudreuil-Soulanges (MRC) était présent pour soutenir les établissements sur son territoire. Il a notamment reconnu l’importance d’agir tôt dans le développement de l’enfant pour renforcer ses liens avec la nature.

M. Michel Barré, directeur, service relations d’affaires de William.coop, a présenté une nouvelle formule offerte aux membres de la coopérative souhaitant se lancer dans une démarche de développement durable. En partenariat avec ENvironnement JEUnesse, William.coop accorde à ses membres un rabais de 5 % sur l’inscription au programme CPE durable.

Le programme CPE durable bénéficie également de l’appui de Gestion privée Desjardins de même que de plusieurs regroupements de CPE.

Cérémonie de remise des certificats

Pour la première fois cette année, quatre établissements ont obtenu le niveau 2 de la certification : le CPE La Petite-Patrie, le CPE le Vent dans les Voiles, le CPE Populaire St-Michel et le CPE Vire-Crêpe. En plus d’avoir rempli les exigences des niveaux inférieurs, ces établissements ont adopté une politique de développement durable.

Les CPE au Petit Brin de Foin, CPE Château des Neiges et CPE Du Pic ont quant à eux atteint le niveau 1. Concrètement, ces CPE ont accueilli au moins deux activités de formation chacun, ont élaboré un plan d’action et débuté sa mise en œuvre.

Enfin, de nouveaux établissements ont rejoint le niveau démarrage. Il s’agit du CPE L’Île aux Trésors, du CPE La relève de Vaudreuil-Soulanges et du CPE Les Petits Manitous. Au cours de la dernière année, ces établissements ont ainsi créé un comité de développement durable, identifié leurs priorités d’action et mis en place quelques actions.

Une diversité d’actions menées par les CPE

Les membres du réseau ont été par la suite invités à partager leurs bons coups et leurs initiatives sous la forme d’un Petcha Kutcha afin de visualiser concrètement les actions mises en œuvre par les établissements.

  • Le CPE Du Pic a mis sur pied un bulletin saisonnier pour informer sa communauté des projets en développement durable.
  • Le CPE Le Vent dans les Voiles a entamé un virage sans papier cette année en adoptant plusieurs mesures telles que l’abolition des paiements par chèque, l’envoi des bulletins de paie en format électronique et la sensibilisation à l’impression recto verso.
  • Le CPE Les Petits Manitous s’est lancé dans la fabrication de produits ménagers écologiques.

Un tour d’horizon des meilleures pratiques

M. Emmanuel Rondia, responsable campagnes Espaces verts et milieux naturels au Conseil régional de l’environnement de Montréal a donné une conférence sur la lutte aux îlots de chaleur dans le cadre du projet ILEAU. En collaboration avec ENvironnement JEUnesse, le projet a permis le réaménagement de cours dans des CPE et garderies.

Les projets comprenaient par exemple la plantation d’arbres, l’ajout de plantes grimpantes sur des clôtures ou encore le désasphaltage des surfaces. En effet, M. Rondia a souligné l’importance de l’implantation d’arbres dans nos écosystèmes et plus spécifiquement du verdissement des revêtements des sols et des toitures des CPE en milieu urbain.

Enfin, la journée s’est clôturée avec un panel visant à faire un véritable tour d’horizon sur les initiatives pour combler le déficit nature. Mme Isabelle Dubé, superviseure pédagogique au CPE Joli-Cœur a lancé les échanges en présentant une série d’idées inspirantes pour encourager l’émergence des différents processus de la pensée des enfants et pour les inciter à développer leur propre capacité motrice en milieu naturel.

Mmes Mélanie Pouvreau et Isabelle Leblanc du CPE Populaire St-Michel ont présenté le projet Enfant-Nature. Mme Chantale Gélinas du CPE l’Arbre Enchanté a partagé le projet nourrir le développement du jeu actif avec les participant(e)s. Mme Maria Latour du CPE le Vent dans les Voiles a montré comment aménager une cour plus naturelle.

À propos de l'initiative jeunesse

L'initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques a pour objectif de sensibiliser les jeunes francophones aux changements climatiques. Elle permet également de faire connaître les actions et l’engagement de la jeunesse francophone pour lutter contre les changements climatiques sous la forme d’une série d’articles.

[IJLCC]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0