Mediaterre

   

Augmentation de la taxe de séjour à Amsterdam pour faire face à l'afflux de touriste


La ville d’Amsterdam a annoncé une augmentation des taxes de séjour d’un montant équivalent à 10€ (12USD) par nuitée, une tentative pour limiter le nombre de touristes et son impact sur la qualité de vie des riverains. La taxe sera ajoutée aux factures hôtelières, dissuadant les touristes peu dépensiers et générant des revenus pour la ville, qui a accueilli 17 millions de touristes en 2016, par rapport à 12 millions il y a 5 ans. Le nombre d’habitants à Amsterdam s’élève à 850 000.

Une volonté ferme de limiter le nombre de boutiques à touristes dans le centre ville et contrer le tourisme de masse.

Les autorités de la capitale hollandaise ont aussi annoncé une interdiction portant sur toute ouverture de boutiques à touristes dans les rues de l’hypercentre. Selon un rapport paru dans le quotidien britannique The Guardian, cela concerne les vendeurs de tickets en tout genre, les compagnies de location de vélos, les boutiques à fromage et les échoppes de nourriture fast food. Il y a actuellement 280 boutiques à touristes dans le centre ville.

Des mesures similaires ont été adoptées à  Francfort,  Barcelone et dans les îles grecques.

D’autres destinations en Europe ont également fait le test de mesures similaires. Au mois d’août, l’Allemagne a introduit une taxe de 2€ par nuitée pour les touristes séjournant à Francfort. Barcelone ne délivre plus de nouvelles licences pour les hôtels et a interdit les permis interchangeables pour les locations. De son côté, Santorin a fixé un plafond à 8000 touristes de croisière par jour.

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0