Mediaterre

   

Appui pour la sécurité alimentaire des regions frontalières du Cameroun


L’Union européenne (UE) vient de faire une dotation 26 millions $ au Cameroun afin de limiter l’impact des mouvements de populations dans les localités frontalières des régions septentrionales du pays. Cela se fera à travers deux projets. D’un coût de 4,6 milliards de francs CFA, le premier projet est dénommé Programme de redressement économique et social inclusif et de lutte contre l’insécurité alimentaire et nutritionnelle des territoires du Nord et de l’Extrême-nord (Resiliant).

Le second, appelé Projet de renforcement de la résilience des populations des régions septentrionales du Cameroun (Presec), bénéficie d’une enveloppe de 8,4 milliards. Ces deux projets, lancés la semaine dernière à Yaoundé, sont mis en œuvre par des organisations de la société civile et s’étalent sur trois ans. Ils devraient améliorer l’accès aux services sociaux de base et les modes de production agricole, piscicole et d’élevage. Ce financement vient du Fonds fiduciaire d’urgence de l’UE. Jusqu’ici, il a permis de mobiliser pour le Cameroun 23,2 milliards de Fcfa, environ 50 millions de $.

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0