Mediaterre

   

Livret " Pâturage et biodiversité des tourbières de Franche-Comté " sur la Toile


Le livret « Pâturage et biodiversité des tourbières de Franche-Comté – Entre tradition et perspectives» est téléchargeable sur la Toile. Il est édité par la Fédération des Conservatoires d’espaces naturels (FCEN).

Les milieux humides sont essentiels au bon fonctionnement de la biosphère. Ce sont aussi des écosystèmes remarquables, permettant souvent l’apparition d’une biocénose hors du commun. Malheureusement, ils se sont fortement détériorés durant les derniers siècles. Leur préservation et leur restauration sont maintenant à l’ordre du jour.

Ces milieux exceptionnels comprennent divers écosystèmes aux multiples facettes : marais, tourbières, prairies humides, lagunes, mangroves,… Dans le document cité, on s’intéresse particulièrement aux tourbières.

Comme cela est écrit dans le livret (page 36), les tourbières ont traversé les millénaires et se retrouvent maintenant sous notre responsabilité. Depuis quelques siècles, des animaux domestiques sont amenés dans ces milieux et y paissent durant les bonnes ou les mauvaises années. Un certain équilibre s’était installé entre ces deux éléments vivants, sous la houlette des éleveurs.

 

Le sommaire du document se présente comme suit :

-Introduction

-Le pâturage extensif

-Quels objectifs pour un pâturage dans les tourbières de Franche-Comté ?

-Outils fonciers, réglementaires, politiques à disposition

-Techniques de pâturage en tourbières

-Développement de quelques cas en Franche-Comté

-Perspectives d’évolution

-Bibliographie simplifiée

 

Selon le site internet afférent à l’ouvrage, ce livret traduit le regard porté par le Pôle-relais tourbières sur les pratiques anciennes et actuelles en tourbières de Franche-Comté et conduit à réfléchir aux orientations d’avenir possibles. Il cherche à apprécier comment la biodiversité et les diverses fonctions des tourbières pourront être conservées, voire améliorées à terme. Le pâturage est l’un des modes de gestion qui peuvent y contribuer à maintenir le patrimoine naturel et les fonctions appréciables de certaines des tourbières et de leurs abords.

La FCEN a pour mission de favoriser les échanges entre ses membres afin de renforcer leurs actions sur le terrain. Les 29 Conservatoires sont adhérents. Elle anime également des programmes comme le pôle relais tourbières. Ce dernier, comme les 4 autres (dédiés aux différents types de zones humides), a pour vocation de rassembler et diffuser l’information relative aux milieux qui le concernent, ainsi que de favoriser leur protection et leur bonne gestion ou restauration.

 

 

[TECHEAUA]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0