Mediaterre

   

La sécheresse et les conflits continuent d'entraver la sécurité alimentaire en Afrique


L’Organisation des Nations Unies sur l’Alimentation vient de publier son dernier rapport Perspectives de récolte et situation alimentaire. Le rapport se penche sur les faits nouveaux qui affectent la situation alimentaire des pays en développement et en particulier des pays à faible revenu et à déficit vivrier (PFRDV). Au total 37 pays, dont 29 se trouvant en Afrique, ont besoin d'une aide alimentaire externe. La sécheresse, les inondations et les conflits sont des facteurs qui font perdurer l’insécurité alimentaire. En Afrique de l’est, où sévit la sécheresse, près de 8,5 millions de personnes sont en situation d'insécurité alimentaire en Éthiopie, et 2,6 millions de personnes sont confrontées à une situation de grave insécurité alimentaire en raison des mauvaises conditions climatiques défavorables au Kenya. Les activités productives connaissent une importante baisse dans les régions touchées par les conflits. Le difficile accès à la nourriture a pour conséquence les déplacés internes. En République centrafricaine, leur nombre a augmenté de près de 50 pour cent cette année avec près d'un tiers de la population (soit 1,1 million de personnes). Les agriculteurs vivant dans les régions du Kasaï et de Tanganyika, en République Démocratique du Congo, lourdement affectées par le conflit, ont signalé une baisse des plantations. Des remarques similaires sont faites dans le nord du Nigéria (3 millions de personnes affectées), au Soudan du Sud (4,8 millions de personnes) et en Somalie. Toutefois, d’importants efforts sont faits pour la lutte contre l’insécurité alimentaire. La production alimentaire mondiale connait une importante amélioration.

Pexine GBAGUIDI pour Unisféra

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0