Mediaterre

   

Troisième édition de l'école d'été du Cres sur le développement résilient, Thème : dynamiques de sécurisation des acquis et perspectives du développement social et économique face


Dans le cadre de ses activités en appui au développement des compétences et expertises en Afrique en lien avec la résilience aux changements climatiques, le Centre africain de recherche scientifique et de formation organise cette année 2018, la troisième édition de l'école d'été du développement résilient à Ouagadougou (Burkina Faso).

L’objectif général de l’édition 2018 de l’école d’été du Cres sur le développement résilient est une introduction aux bases théoriques et aux aspects méthodologiques des dynamiques de sécurisation des acquis et perspectives du développement social et économique face aux changements climatiques. Les secteurs de développement et systèmes qui vont être considérés incluent l’agriculture, la sécurité alimentaire, l’élevage, l’énergie, l’environnement, les ressources naturelles, les ressources en eau, la pêche, les zones côtières, les services sociaux de base, les villes, les collectivités territoriales et les communautés locales.

 Programme de formation

 Le contenu de la formation est structuré en trois parties.

 Première partie: bases scientifiques de la résilience aux risques de catastrophes et aux changements climatiques

 Cette première partie est consacrée aux bases scientifiques de la résilience aux risques de catastrophes et aux changements climatiques. Elle comprend : 1°) Concept de risque; 2°) Concepts de chaines d’impacts directs et indirects ; 3°) Configurations de vulnérabilité et de résilience ; 4°) éléments d’un processus de résilience ; 5°) éléments de base des changements climatiques et des risques de catastrophes; 6°) Changements récents du climat observés et leurs impacts constatés; 7°) Projections pour l’évolution future du climat et ses impacts anticipés ; 8°) Aspects théoriques et méthodologiques de l’adaptation aux changements climatiques et aux risques de catastrophes ; 9°) Méthodologies et outils pour l’évaluation des impacts et de la vulnérabilité ; 10°) Menaces liées aux changements climatiques pour les acquis et perspectives de développement

 Deuxième partie : Aspects méthodologiques de la résilience aux risques de catastrophes et aux changements climatiques

 Un cadre méthodologique innovant pour la conception de processus ou dynamiques de sécurisation des acquis et perspectives du développement sera étudié. Ce cadre est formé d’un ensemble de huit blocs pour : 1°) définir des analogues mathématiques des systèmes étudiés ; 2°) réaliser une cartographie des risques ; 2) élaborer des chaînes d’impacts ou des champs d’impacts ; 3) établir une cartographie de la vulnérabilité; 4) établir des configurations de vulnérabilité ; 5) produire les indicateurs de vulnérabilité; 6) établir des configurations de résilience ; 7) élaborer des référentiels d’aide à la décision

 Troisième partie :Etude de cas

 La troisième partie supporte des apprentissages pratiques de la démarche, des méthodologies et outils de conception de référentiels d’aide à la décision pour la sécurisation des acquis et perspectives de développement face aux risques de catastrophes et changements climatiques. Chaque participant à l’école d’été aura à conduire une étude de cas qui inclut : a) une cartographie des risques climatiques actuels et futurs ; b) l’élaboration de référentiels d’impacts ; c) une cartographie de la vulnérabilité actuelle et future ; d) l’établissement de configurations de vulnérabilité et de résilience et d) l’élaboration de référentiels d’aide à la décision pour la sécurisation des acquis et perspectives de développement social et économique.

Source: CRES

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0