Mediaterre

   

Zones humides : le Congo à l'épreuve de l'application de la Convention de Ramsar


Œuvrer pour l’utilisation rationnelle/durable de toutes les zones humides ; inscrire des zones humides appropriées sur la liste des zones humides d’importance internationale et assurer leur bonne gestion ; coopérer au plan international dans les zones humides transfrontalières, les systèmes de zones humides partagés et pour les espèces partagées : ce sont les piliers de la Convention de Ramsar que le Congo promet de mettre en œuvre.

A l’occasion de la célébration, le 2 février de la journée mondiale des zones humides, le gouvernement du Congo par voix de la ministre du Tourisme et de l’environnement a affirmé que le pays compte articuler sa contribution à la mise en oeuvre de la Convention de Ramsar, en inscrivant les zones humides dans les politiques et la planification nationale, en restaurant les zones humides urbaines, en réduisant la consommation excessive d’eau et le ruissèlement nocif, et en organisant des nettoyages publics des zones humides.

En rappel, les zones humides sont des espaces recouverts d’eau, soit temporairement, soit en permanence. Et les zones humides urbaines sont celles situées dans les villes, près des villes ou dans leurs banlieues.

 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0