Mediaterre

   

Symposium de Yaoundé : l'exemple du programme WA-BiCC dans la formation des magistrats africains pour la lutte contre la criminalité faunique


En partenariat avec la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CDEAO), l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) à travers son programme, Biodiversité en Afrique de l'Ouest et changement climatique (WA BiCC), a renforcé la formation de nombreux cadres et des agents judiciaire africains dans la connaissance et la mise en œuvre du droit de l’environnement

Les acquis de ce partenariat CDEAO et USAID ont été présentés par Bougonou K. Djeri-Alassani de la Commission de la CDEAO, ce jeudi 08 février lors du Symposium régional sur l’effectivité et l’éducation judiciaire du droit de l’environnement en Afrique francophone qui se tient à Yaoundé depuis le 5 février.

Le programme qui vise à améliorer la conservation des espèces et à lutter contre les changements climatiques en Afrique de l'Ouest, a ainsi aidé à la formation de près de 60 agents judicaires africains au Ghana en 2016. A Lomé au Togo, ce sont 65 participants qui ont été formés en février 2017. L'objectif était entres autres de « présenter aux participants des concepts plus évolués en matière de droit environnemental », précise Bougonou K. Djeri-Alassani.

[sympodroit2018]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0