Mediaterre

   

L'avenir de l'agriculture en Afrique : les nouvelles technologies au coeur d'une disruption positive


Par Simeon Ehui, Chef de Division Agriculture de la Banque Mondiale.

L’agriculture revêt une importance capitale pour plusieurs grands objectifs de développement en Afrique. Ce secteur est d’abord un moteur de la création d’emplois : alors que l’exploitation de la terre et l’élevage contribuent déjà à eux seuls à environ 60 % des emplois en Afrique subsaharienne, la part des emplois dans l’ensemble du système agroalimentaire pourrait être bien plus élevée. En Éthiopie, au Malawi, au Mozambique, en Tanzanie, en Ouganda et en Zambie, le système alimentaire devrait être le secteur le plus pourvoyeur de nouveaux emplois entre 2010 et 2025. L’agriculture est aussi un vecteur de croissance durable et solidaire, ainsi que le socle d’un système essentiel pour assurer une alimentation nutritive, sûre et accessible à tous.

Il n’en reste pas moins que ce secteur connaît des difficultés croissantes en Afrique.

En dépit de progrès notables ces dernières années, la productivité agricole reste à la traîne par rapport aux autres régions du monde. Une personne sur quatre sur le continent souffre encore aujourd’hui de malnutrition chronique. La situation va s’accentuer dans les prochaines décennies, sachant que la croissance démographique en Afrique, avec ses 1,3 milliard d’habitants supplémentaires à l’horizon 2050, mettra encore plus à rude épreuve le système alimentaire africain. À cela s’ajoutent les changements climatiques qui, en s’amplifiant, mettront en péril les cultures et la production animale, et exacerberont le défi de la sécurité alimentaire. Sans stratégies d’adaptation, la production de maïs, qui constitue l’une des denrées de base en Afrique, pourrait chuter de 40 % d’ici 2050. Si l’extension des terres cultivées a permis d’accroître considérablement la production agricole par le passé, elle s’est opérée au détriment de l’environnement. Il faudra, à l’avenir, intensifier la production agricole de manière durable et dans le respect de l’environnement.
 
À l’évidence, continuer à faire de l’agriculture comme avant n’est pas la solution de demain...

Lire la suite de l'article du Blog de la Banque mondiale Source : Banque Mondiale

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0