Mediaterre

   

La CCE célèbre la Journée mondiale de la vie sauvage avec une vidéo de promotion du commerce durable des mygales de l'Amérique du Nord


À l’occasion de la Journée mondiale de la vie sauvage, la Commission de coopération environnementale (CCE) lance une courte vidéo pour promouvoir le commerce durable d’espèces nord-américaines visées à l’annexe II de la CITES.

La Journée mondiale de la vie sauvage, célébrée chaque année le 3 mars, date de la signature de la Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d’extinction (CITES), a été décrétée par les Nations Unies pour sensibiliser la population aux animaux et plantes sauvages de la planète. La CITES est un traité multilatéral qui vise à protéger les animaux et les végétaux faisant l’objet d’un commerce. L’annexe II de la Convention fournit la liste des espèces qui ne sont pas menacées d’extinction, mais dont le commerce doit être contrôlé pour éviter des pratiques qui nuiraient à leur survie.

Commerce des mygales

La vidéo met en scène un animal de compagnie populaire en Amérique du Nord, la mygale à pattes rouges du Mexique (Brachypelma smithi), pour illustrer l’impact favorable que peut avoir le commerce légal, durable et traçable des espèces visées à l’annexe II de la CITES sur la conservation de ces espèces et la subsistance des populations locales qui en dépendent. La vidéo invite également les gens à mieux s’informer au sujet des espèces qu’ils envisagent d’acheter ou de vendre.

Le lancement de la vidéo coïncide avec la conclusion de l’Atelier trinational sur l’application de la loi et le commerce des mygales, qui s’est tenu du 27 février au 2 mars 2018 à Guadalajara, au Mexique. Cet atelier organisé par la CCE a réuni des spécialistes renommés, des éleveurs, des commerçants, des agents d’application de la loi et des responsables gouvernementaux qui ont discuté de façons de renforcer les efforts de collaboration visant le commerce durable et légal de seize espèces prioritaires de mygales.

Dans le cadre du projet de la CCE intitulé Facilitation du commerce durable d’espèces visées par la CITES, des spécialistes du Canada, du Mexique et des États-Unis travaillent ensemble pour promouvoir le commerce durable de quatre groupes d’espèces visées à l’annexe II de la CITES qu’on trouve en Amérique du Nord, à savoir les requins, les mygales, les tortues et le bois d’œuvre.

Pour en savoir plus ou pour prendre connaissance du Plan d’action nord-américain produit par la CCE pour chacune des espèces, rendez-vous sur le site www.cec.org/CITES_trilateral.

À propos de la CCE

Les gouvernements du Canada, du Mexique et des États-Unis ont établi la Commission de coopération environnementale (CCE) en vertu de l’Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l’environnement, à savoir l’accord parallèle à l’Accord de libre-échange nord-américain en matière d’environnement. Organisme intergouvernemental, la CCE rassemble des citoyens et des spécialistes d’organismes gouvernementaux et non gouvernementaux, des milieux universitaires et du secteur des affaires pour concevoir des solutions permettant de protéger l’environnement nord-américain tout en favorisant un développement économique durable. On trouve de plus amples renseignements au www.cec.org/fr.

Les activités de la CCE sont réalisées grâce au soutien financier du gouvernement du Canada, par l'entremise d'Environnement et Changement climatique Canada, du gouvernement du Mexique, par l'entremise du Secretaría de Medio Ambiente y Recursos Naturales (ministère de l'Environnement et des Ressources naturelles) et du gouvernement des États-Unis, par l'entremise de l'Environmental Protection Agency (Agence de protection de l'environnement).

Source: Commission de Coopération Environnementale (CCE)

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0