Mediaterre

   

Des progrès en faveur de l'égalité des sexes sont nécessaires selon la Vice-Secrétaire générale de l'ONU


« Le monde n'a pas d'autre choix que de faire des efforts pour atteindre l'égalité des sexes afin de réaliser les Objectifs de développement durable », a déclaré Amina J. Mohamed, Vice-Secrétaire générale des Nations Unies (ONU), à l'ouverture des journées européennes du développement à Bruxelles.

Selon Amina Mohamed, « L’égalité des sexes est cruciale pour chaque pays, pour chaque société ». « C'est une condition préalable au développement durable », en ajoutant que l'égalité des sexes est essentielle dans le monde actuel et qu'il ne devrait y avoir aucune tolérance en ce qui concerne la violence à l’égard des femmes.

L’Union européenne (UE) organise les journées européennes du développement depuis 2006 pour permettre à la communauté internationale du développement de « partager des idées » et de créer des partenariats afin de résoudre les « défis les plus urgents du monde ».

Le Secrétaire général des Nations Unies, António Guterres, a fait de la parité des sexes à l'ONU, l'une de ses principales priorités.

L'ONU est fermement déterminée à donner l'exemple en responsabilisant les femmes au sein de l'Organisation. Aujourd'hui, pour la première fois dans l'histoire de l'ONU, la parité des sexes a été atteinte au sein de l’équipe dirigeante a indiqué la Vice-Secrétaire générale.

Plus de 8 000 personnes assistent aux journées européennes du développement, dont huit dirigeants africains, des hauts responsables de l’UE, de hauts représentants de l’ONU et de la société civile, ainsi que la reine des Belges Mathilde et la reine Letizia d'Espagne.

Dans son discours, la Vice-Secrétaire générale a mentionné que plus de femmes que d’hommes sont affectées par la pauvreté extrême, une situation désastreuse exacerbée par la violence envers les femmes.

« Cette violence contre les femmes reste malheureusement toujours un fléau mondial », a-t-elle déclaré. La persistance de cette violence entraine, entre autres, des pertes économiques et des problèmes de santé.

Cette année, les journées européennes du développement sont axées sur l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes dans le cadre du Programme de développement durable à l'horizon 2030 et le rôle clé joué par les femmes dans la mise en œuvre réussie des Objectifs de développement durable.

Les dirigeants de l’ONU et de l’UE  ont tous deux souligné l'initiative Spotlight, un effort conjoint visant à éliminer la violence contre les femmes et les filles.

Le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a souligné l'engagement de l'Europe dans cette initiative. Nous devons « tout faire pour combattre la violence contre les femmes » a-t-il déclaré.

Communiqué de l'ONU

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0