Mediaterre

   

Comment gérer durablement les sols et l'espace ?


La France continue à artificialiser ses espaces à un rythme soutenu, ce qui entraîne une dégradation des écosystèmes naturels, du climat et de la qualité de vie, et une érosion de la biodiversité. Comment continuer à construire tout en tendant vers une gestion plus économe de l’espace ? Participez au cycle de travail organisé par le ministère, mercredi 13 juin de 14h30 à 17h30.

Pour une gestion durable des sols et de l’espace

Le morcellement des espaces naturels, agricoles et forestiers du fait de l’urbanisation est une menace pour le fonctionnement des écosystèmes naturels, la biodiversité, le climat, la qualité de vie et de nombreuses fonctions économiques. Malgré les mesures prises depuis plusieurs décennies, la France continue à artificialiser ses espaces à un rythme trop soutenu. Il faut se mobiliser pour tendre vers une gestion plus économe de l’espace, tout en maintenant un niveau de production de logements correspondant aux besoins.

Cet objectif, qui figure dans le programme présidentiel, est un des axes principaux du Plan Biodiversité en cours d’élaboration par le ministère de la Transition écologique et solidaire. A l’échelle internationale, l’ONU a également inscrit cet enjeu de développement durable (ODD n°15) pour enrayer la dégradation des sols et l’augmentation des surfaces artificialisées.

La demi-journée de travail du mercredi 13 juin est organisée conjointement par la Direction générale de l’Aménagement, du Logement et de la Nature (DGALN) et le Commissariat général au Développement durable (CGDD). Sont invités à contribuer à cette réflexion : les services de l’État, associations de collectivités locales, agences d’urbanisme, EPF, association des PNR, FNSAFER, ACPCE, CAUE, l’ADEME, l’USH, associations de protection de l’environnement…

Le programme

14h30 : Lancement de la démarche

  • Introduction de la réflexion par la DGALN ;
  • Présentation d’éléments de diagnostic du CGDD ;
  • Présentation de la synthèse des recommandations du CGEDD.

15h30-17h30 : Répartition dans 4 ateliers différents

Atelier n°1 - Comment mobiliser autour de l’enjeu de gestion durable des sols et des espaces ?

L’enjeu est-il suffisamment compris et porté ? Sait-on bien le définir et le mesurer ? Quels leviers trouver pour motiver les collectivités locales à l’intégrer dans leur projet de territoire ? Quelle adéquation entre les perspectives démographiques, les besoins de logement et l’ouverture d’espaces à l’urbanisation ?

Atelier n°2 - Quelle urbanisation dense peut répondre aux attentes des habitants ?

Comment faire évoluer la perception et l’acceptation de la densité par les élus et le grand public ? Comment promouvoir des modèles qui allient qualité de vie et densité urbaine (coeurs de villes historiques versus banlieues peu denses mais mal structurées) ? Comment intégrer les enseignements et les bonnes pratiques des éco-quartiers ?

Atelier n°3 - Quels modèles socio-économiques pour des villes sobres en consommation d’espaces ?

Quels leviers pour rendre possible le recyclage urbain ? Comment mieux repérer les gisements (friche, bâti vacant) ? Quels sont les freins à ce mode de développement ? Comment l’améliorer et mieux mobiliser les différents acteurs ?

Atelier n°4 - Comment faciliter la renaturation et la désimperméabilisation ?

Comment limiter l’imperméabilisation des sols et anticiper la dés-imperméabilisation ? Quels équilibres économiques et mesures pour favoriser la désimperméabilisation et la renaturation ? Comment faciliter la construction de villes résilientes ?

Informations pratiques

  • Le 13 juin 2018 de 14h30 à 17h30
  • Tour Séquoia, Paris La Défense (92)
  • Inscription obligatoire

Pour vous inscrire CLIQUEZ-ICI

Source : Ministère de la Transition écologique et solidaire

[ODD]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0