Mediaterre

   

Liaison Énergie-Francophonie No 107 : Énergie durable en Afrique et Initiatives : La transition énergétique-les stratégies de soutien et d'accélération de l'accès à l'énergie


L'IFDD vient de publier le 107e numéro du LEF qui se fait l’écho, sous de nombreux angles, des défis et des avancées qui marquent le paysage africain de l’offre et de la demande énergétiques.

Extrait du Mot du Directeur de l'IFDD

La création, en 1988, de l’Institut de l’énergie des pays ayant en commun l’usage du Français (IEPF), devenu Institut de la Francophonie pour le déve - loppement durable - IFDD - en 2013) traduit la reconnaissance précoce par la Francophonie du caractère central de l’accès à l’énergie dans la création de richesse, la réduction de la pauvreté, le soutien de la croissance économique, et l’amélioration du bien-être des populations. Depuis maintenant trente ans, l’IFDD mène en faveur des pays du Sud membres de la Francophonie, un ensemble d’actions coordonnées contribuant à la diffusion des connaissances et des meilleures pratiques en matière d’accès à l’énergie orienté vers des modèles plus durables de production et d’utilisation de l’énergie.

Au sein des pays du Sud, membres de l’espace francophone, et singulièrement en Afrique, l’enjeu de la transition de la pauvreté vers la prospérité énergétique est d’importance capitale. La prise en compte de cette situation amène plusieurs catégories d’acteurs opérant sur la scène énergétique africaine à contribuer à des initiatives de promotion de l’accès à l’énergie durable pour tous, de renforcement de l’intégration énergétique régionale, et de dynamisation des marchés conventionnels et émergents de l’énergie.

Pour au moins deux raisons, le contexte de l’Afrique, par ailleurs continent d’une grande partie des locuteurs francophones de la planète, est particulièrement propice à la mise en œuvre des initiatives d’accélération de l’accès à l’énergie, et de consolidation de modèles énergétiques durables, résilients et inclusifs :

• Nécessité d’accélération de l’accès : le continent abrite plus de la moitié des citoyens du monde sans accès à l’électricité, et

• Opportunité d’adoption de modèles durables de production énergétique : deux tiers des capacités énergétiques additionnelles de production pour atteindre l’accès universel en 2030 restent encore à construire pour le continent africain, à un moment historique où convergent les maturités technologique et commerciale de l’exploitation des énergies renouvelables.

À l’occasion des trente ans de l’Institut, j’ai le plaisir de présenter aux décideurs, à la société civile, aux chercheurs, aux universitaires, aux inventeurs, aux professionnels, aux entrepreneurs, au grand public, à tous les acteurs francophones du secteur de l’énergie qui œuvrent à relever le formidable défi de l’accès universel à l’énergie durable en Afrique, deux volumes de la revue.

Liaison Énergie Francophonie (LEF) traitant de la transition énergétique et visant à explorer les initiatives d’amélioration de l’accès du continent africain à des services énergétiques modernes, fiables, abordables et durables :

• LEF 107 : « Énergie durable en Afrique et Initiatives : La transition énergétique – les stratégies de soutien et d’accélération de l’accès à l’énergie », et

• LEF 108 : « Énergie durable en Afrique et Initiatives : La transition énergétique – vers un modèle plus durable, résilient et inclusif ».

D’une part, le LEF 107 se fait l’écho, sous de nombreux angles, des défis et des avancées qui marquent le paysage africain de l’offre et de la demande énergétiques. Parmi les défis, il convient de lister une demande d’investissements annuels additionnels de plus de 30 milliards de dollars, la nécessité d’attirer des centaines de nouvelles entreprises, et les niveaux de coordination sans précédents requis notamment entre les gouvernements, les institutions de développement, les entreprises privées, et les banques commerciales. Les défis se traduisent également par les écarts qui continuent de se creuser entre les abondantes ressources disponibles et le taux net d’accès au regard des poussées démographiques et de la croissance économique. Par opposition, l’installation de centrales solaires de plusieurs dizaines de Mégawatt, une utilisation croissante et avisée des mécanismes de partenariat public-privé, des projets sous régionaux d’échanges d’énergie dans des cadres de mieux en mieux structurés, la pénétration des solutions hors réseau, les technologies de paiement mobiles et anticipés, l’émergence des solutions de « pro-sommation individuelle » à des tarifs abordables pour les populations, sont autant d’avancées dans l’actualité énergétique du continent africain...

Télécharger le LEF 107  
Pour s'abonner aux publications de l'IFDD

[LEF-IFDD]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0