Mediaterre

   

CANO - Pour un café zéro déchet à Montréal


Par Andréanne Brazeau, agente de communication et logistique chez ENvironnement JEUnesse

Depuis plusieurs mois maintenant, de plus en plus de gens adhèrent au mode de vie zéro déchet, une tendance qui ne risque pas de s'essouffler à l’heure où plusieurs grandes chaînes adoptent des pratiques contre le plastique à usage unique. C’est dans ce contexte que l’initiative CANOtogo, un réseau de contenants alimentaires réutilisables et connectés, voit le jour.

Un système qui se veut accessible

Suite à un projet pilote à l’École de technologie supérieure en 2017, le projet est en phase de recherche et développement depuis 12 mois. Sur le site web de CANO, le message est clair: le système de contenants en libre-service se veut accessible. En effet, selon ce qui en est dévoilé, le fonctionnement est simple. D’abord, il faut s’abonner à CANO à la caisse d’un commerce participant. On nous remet alors un porte-clé. Il nous est ensuite permis de prendre une tasse CANO et de la remplir de café. Le porte-clé offre un rabais aux caisses des cafés partenaires. Une fois la boisson consommée, il n’y a qu’à déposer le contenant dans l’un des points de collecte. C’est CANO qui se chargera de les récupérer, de les nettoyer et de les redistribuer.

Des objectifs à court et à long terme

À l'automne 2018, la première version du système CANOtogo, qui voit le design comme un outil pour lutter contre les emballages à usage unique, sera implantée à l’Université de Québec à Montréal. Au cours de l'année qui suivra le lancement, l’entreprise cherchera à raffiner sa technologie ainsi que l’expérience-utilisateur en ajoutant quelques partenaires à son réseau, dont l’école de gestion HEC Montréal et l’École polytechnique de Montréal.

Comment le projet pourrait-il se développer dans les prochaines années? «Nous aimerions développer d'autres types d'emballages réutilisables comme un contenant pour repas complet et des ustensiles», explique Marco Gartenhaus, le jeune entrepreneur derrière le projet CANO. Il ajoute qu’il souhaiterait voir le système s’implanter autour des partenaires initiaux de CANO. Il serait ainsi disponible chez des cafés indépendants et des restaurants et prendrait de l'expansion de cette façon.

Les réseaux de contenants réutilisables, un milieu compétitif?

Le projet CANO sera implanté dans la même période que celui de La Tasse, un système de contenants réutilisables dans plusieurs cafés de Villeray lancé à partir d'août 2018. Alors que les deux réseaux semblent s’intéresser à des partenaires différents pour le moment, y aura-t-il un croisement un jours? Ce sera à suivre.

Crédit photo: CANOtogo

À propos de l'initiative jeunesse

L'initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques a pour objectif de sensibiliser les jeunes francophones aux changements climatiques. Elle permet également de faire connaître les actions et l’engagement de la jeunesse francophone pour lutter contre les changements climatiques sous la forme d’une série d’articles.

[IJLCC]

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0