Mediaterre

   

Les énergies renouvelables, pour le développement des pays émergents : le cas de l'Afrique avec l'électrification rurale décentralisée à base solaire


Par Henri BOYÉ, Ancien Directeur Afrique à EDF et coordonnateur Energie et Climat au Ministère de l’Energie, Ingénieur général honoraire des Ponts, eaux et forêts, a travaillé dans l’énergie en France, puis à l’international.

Dans un continent pénalisé par le manque d’électricité, le développement des énergies renouvelables, notamment du solaire, constitue un axe de progrès extrêmement prometteur. C’est ce qui a donné lieu à l’émergence de solutions originales avec, en particulier, le développement de mini-réseaux et de kits solaires individuels.


L’enjeu de l’électrification rurale
L’électrification rurale c’est l’accès universel à l’électricité et son enjeu en Afrique est considérable. Aujourd’hui 1,1 milliard de personnes n’ont pas accès à l’électricité dans le monde (2016), dont 87 % dans les zones rurales, 590 millions en Afrique subsaharienne.

L’Afrique est à la traîne en termes d’infrastructures – faible capacité installée (pour l’ensemble du continent hors Afrique du Sud, capacité 3 fois inférieure à celle de la France), réseau peu développé, taux d’électrification très faible (43 % pour l’Afrique subsaharienne en 2016). Elle dispose pourtant d’un énorme potentiel en énergies renouvelables : hydroélectricité, biomasse (souvent surexploitée), éolien, et bien évidemment importante ressource solaire dans la plupart des régions (irradiation de 2250 kWh/m2/an à Dakar vs. 1210 kWh/m2/an à Paris). L’électrification de l’Afrique subsaharienne est une priorité, à la fois pour les pays qui la composent et pour les différentes initiatives internationales. Elle peut se faire par extension de réseau, ou par la mise en place de solutions mini-réseaux ou hors-réseaux (basées le plus souvent sur les énergies renouvelables). Le choix de la solution technique à privilégier dépend de plusieurs facteurs : le plus souvent, les aires urbaines sont électrifiées à l’aide d’une extension de réseau, tandis que des solutions mini-réseaux ou hors-réseaux sont utilisées pour électrifier les zones rurales...

Lire la suite de l'article

Source : Liaison Energie Francophonie N°107

La revue Liaison Énergie-Francophonie (LEF) vise à fournir de l’information aux différentes catégories d’acteurs du développement des pays de l’espace francophone dans les secteurs de l'énergie et de l'environnement, pour le développement durable. C’est une revue de connaissances générales, de contenu théorique, de nature vulgarisée et spécialisée, un outil de liaison et de valorisation des bonnes pratiques et de l’expertise francophone. C'est aussi un document de support aux formations et aux rencontres organisées par l’IFDD et ses partenaires.  

[LEF-IFDD]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0