Mediaterre

   

Rapport du GIEC : proposition des experts du CESE


Communiqué de presse du CESE, le 07/10/2018.

Lundi 8 octobre, les délégués des États de l'ONU, réunis en Corée du Sud depuis une semaine, rendront public le dernier rapport du Groupe des experts climat de l’ONU (GIEC). Ce document analyse l'impact d'un réchauffement climatique de 1,5 °C ou de 2 °C, et présente les grandes différences de conséquences entre ces deux postulats.

Commandé par l’ONU au moment de l’accord de Paris, ce rapport doit nourrir le processus de révision des engagements nationaux, qui doit être lancé aux prochaines négociations climat, à la COP24 de Katowice en décembre.

Dans leur rapport,, les scientifiques décrivent, sur la base de 6.000 études, la grande différence d’impacts entre un réchauffement de 1,5°C et de 2°C, et listent différentes pistes d’actions.

En premier lieu, le GIEC estime que stabiliser le réchauffement à 1,5°C exige une neutralité en émissions de CO2 au milieu du siècle, objectif qui nécessitera l’implication de tous.

Le Conseil économique, social et environnemental (CESE) a perçu cet enjeu et a souhaité alerter sur le fait que les TPE-PME, volontaires et sensibilisées, ne sont pas armées pour répondre aux objectifs de neutralité carbone. En effet, une majorité de dirigeants de TPE-PME considère la neutralité carbone comme un objectif stratégique, mais estime n’avoir ni le temps, ni les moyens, ni les connaissances pour la mettre en place (résultats d’une enquête menée par le CESE). Pour y remédier, le CESE a proposé plusieurs pistes d’actions, dont l’élargissement du bilan carbone et l’instauration d’une fiscalité favorable pour les entreprises les moins émettrices. 

Le CESE 
Télécharger le document TPE / PME ... (PDF)

Partagez
Donnez votre avis
Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0