Mediaterre

   

Un Centre multimédia-vidéoconférence Chantal Biya opérationnel à Bangangté (ouest-Cameroun)


Le complexe de rêve qui connecte désormais la région de l’Ouest au monde entier a été inauguré par le préfet du département du Ndé, Oumarou Haman Wabi, le 18 août 2018.

Le joyau architectural dont les travaux de construction et l’équipement sont évalués à environ 154 millions Fcfa comprend 7 compartiments, à savoir : une salle multimédia d’une capacité de 100 places pour les élèves et les étudiants ; une bibliothèque numérique ; une salle multimédia pour les journalistes résidents ou de passage à Bangangté ; une salle pour les conseils de direction ; une salle de conférence et vidéoconférence ; et plusieurs bureaux pour le personnel.

C’était en présence de la représentante de la première Dame du Cameroun, Rose Jaji Mbah, coordonnatrice générale du programme ‘’Vaccin social’’ de Chantal Biya, des membres du gouvernement, du Roi des Bangangté, Sa Majesté Nji Moluh Seidou Pokam, de l’honorable Fréderic Djeuhon, des élites et des populations venues de tous les coins de la ville à l’honneur.

D’après le Pr. Chrispin Pettang, l’un des promoteurs de ce projet aux relents futuristes, le Centre multimédia-vidéoconférence Chantal Biya aura «un apport certain dans l’accès à la connaissance des jeunes étudiants et non vivant ou de passage à Bangangté».

Au plan scientifique, selon les promoteurs, les jeunes vont puiser des connaissances en temps réel, en bénéficiant gratuitement des services en technologies de l’information et de la communication (TIC) et en faisant des recherches sur Internet.

Au cours de son intervention, la maire de Bangangté, Célestine Courtès Ketcha, dont l’engagement pour l'heureux aboutissement de ce projet est avéré a exprimé toute sa gratitude à la première Dame, Chantal Biya. Car, reconnaîtra-t-elle, «c’est grâce à la générosité et à l’engagement de Mme Chantal Biya en faveur des couches sociales vulnérables et défavorisées de la société que le Centre multimédia-vidéoconférence inauguré ce jour a pris corps».

Et la président du Réseau des femmes élues locales d’Afrique (REFELA) de renchérir : «les populations de la ville de Bangangté et, en particulier, ses étudiants, devraient à travers ce Centre multimédia-vidéoconférence vont s’arrimer au monde numérique pour étudier et partager leurs savoir-faire, pour un Cameroun émergent à l’horizon 2035».

À l’occasion, les membres du Comité de gestion du Centre (ayant pour cheffe de file Mme Ketcha Courtès) ont été installés par l’autorité préfectorale.

Avec l’inauguration de cette infrastructure, les populations en général et les étudiants en particulier se voient dotées d’une offre de qualité en connexion Internet pour se mouvoir dans le monde numérique étant sur place.

Ce fut l’occasion pour Rose Jaji Mbah de présenter au public les articulations de la campagne sanitaire du programme ‘’Vaccin social’’ de Chantal Biya et de lancer solennellement à Bangangté cette plateforme qui a pour objectif de faire reculer les infections sexuellement transmissibles et le Sida en milieu éducatif.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0