Mediaterre

   

10 innovations présélectionnées pour la prévention des catastrophes naturelles


À l’occasion de la journée internationale de prévention des risques de catastrophes naturelles, l’IFDD (Institut de la Francophonie pour le Développement Durable) a présélectionné dix innovations à l’issue d’un concours sur la prévention des risques et la gestion des catastrophes naturelles.

Pour participer à la sélection finale, dix innovations ont été présentées par ordre alphabétique des pays de la Francophonie participants :

-Josias Steve Adjassin (Bénin) propose un outil de gestion des risques de catastrophes naturelles à travers une approche de modélisation participative (système multi-agent).

- Gbènato Pélagie Houenou (Bénin) une plateforme de diffusion d’information pouvant permettre la prévention et la gestion des inondations du fleuve Ouémé. - Yannick Christian Amba Oyon et Fritz Noel Bayong Momha (Cameroun) ont imaginé des solutions pour prévenir les mauvais aménagements du paysage, facteurs d’augmentation des risques de catastrophes naturelles.

-Laurentin Evariste Dong A Tiati, Duck de Pascal Safokou Kamayi, Ivan Mendomo et Johny Clint Kwekem (Cameroun) ont conçu un dispositif soutenir une partie de la zone sahélienne confrontée à une fréquence élevée d’inondations et en même temps de désertification.

-Eric Marcel Tsayem, Joseph Andermann Minlend Simb et Jean Luc Ndongo Ndongo (Cameroun) ont développé un systèmenumérique de conception de plan d’urgence pour améliorer la gestion et la prévention des catastrophes adaptées en cas d’inondations pour porter secours aux sinistrés.

-Richard Guillande (France) et Demba Gaye (Sénégal) et Boby Emmanuel Piard (Haïti) ont développé une application de téléphone intelligent « Signalert » pour servir de capteur de surveillance de nuisance environnementale et des risques d’origines humaines.

-Polin Aleandre, Jean René Monpremier et Jezuska Jean Baptiste (Haïti) ont mis en place le réseau Natif Natal Akildinò 89.7 consistant à mettre en œuvre un réseau synergique d’information, d’éducation, de communication (IEC) combinant les TIC (Technologies de l’Information et de la Communication) avec les moyens traditionnels des communautés (lambi, tambour, sonnettes, cloches)

-Mamisoa Randriamparany et Fetra Rabarinjaka (Madagascar) développent des modèles numériques « inondations » et outils de prédictions et d’aide à la prédiction sur les deux zones inondables de Madagascar à proximité des fleuves de Sambirano et Fierenana.

-Mohamed Hamouch (Maroc) a mis en place le projetFlood Observatorypour développerun système d’information intelligent et automatique pour la prévention et la protection des zones vulnérables aux inondations.

-Marichatou Amadou Samira (Niger) et Ismael Moussa Harouna (Sénégal) ont lancé l’application « Mon Milieu », un système permettant aux populations d’être informées en temps réel sur les cas de phénomènes générateurs de risques d’inondations liés à leurs zones.

Ces 10 porteurs de projets seront appelés en janvier 2019 pour la phase de sélection finale :

Plus d’informations sur le site de l’IFDD, à l'adresse suivante : http://www.ifdd.francophonie.org/ifdd/nouvelle.php?id=559

[MOGED]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0