Mediaterre

   

Inde: une nouvelle forme de conservation d'eau


Le niveau décroissant d'eau souterraine à plusieurs endroits en Inde est dû à plusieurs facteurs. On peut citer comme principal facteur, la construction de multiples appartements dans chaque ville. Pour alimenter ces appartements en eau potable, les ingénieurs construisent des puits de plus de 1000 pieds de profondeur. Cela a entraîné un drainage total de l'eau souterraine et donc l’épuisement des niveaux d'eau.
Comme autres facteurs, l’appropriation de l'eau souterraine, les nouveaux style de construction urbaine y compris les constructions de routes et de bâtiments qui couvrent totalement la surface et empêchent l’eau de se déplacer.
Les abattements d’arbres sont également un facteur du manque d’eau souterraine dans es villes. Les arbres emmagasinent l’eau de pluie et la transmet plus tard à la terre. Leur abattement met fin à ce processus provoquant ainsi une pénurie d’eau dans le sous-sol.
Le mauvais usage de l'eau dans nos villes sont une cause non négligeable du manque d’eau souterraine puisque l'eau prend plus de temps pour se recharger. L’eau doit passer par plusieurs couches souterraines pour devenir propre, ainsi donc sans aucun risque de maladie pour celui qui la consomme.
La façon dont il faut conserver l'eau, devient un défi parce que dans les villes, l’eau de pluie se déverse directement dans la mer et ensuite dans l'océan.
Face à cela, plusieurs ingénieurs indiens comme le jeune Manish Kumar ont décidé de mettre en place une solution. Cette solution leur permettra de ne plus perdre de l’eau chaque jour. Ils ont donc pensé à une conservation de l'eau dans la ville. Il s’agit de magasins d’eau de pluie en plein air. Ce système permet d’approvisionner certains ménages qui souffrent du manque et d’irriguer sans difficulté aucune, les différentes semences des agriculteurs. Cette nouvelle façon de conservation d’eau est bénéfique non seulement pour l'agriculteur mais aussi pour l'environnement, l’écologie et permet ainsi de lutter contre le changement climatique.
Réflexion portant sur le service: Cette source d’eau constitue une ressource presqu’intarissable et un moyen d’approvisionnement et de réapprovisionnement pour les populations citadines. Néanmoins, elle devrait être régulièrement contrôlée pour empêcher le développement de certaines larves et les niches pour les moustiques qui pourront s’y développer et transmettre des maladies comme le paludisme. [MOGED]

 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0