Mediaterre

   

Ghana : La " féminisation de la pauvreté " contredite par l'impact du Tarif extérieur commun


Emmanuel Orkoh, économiste chercheur, présentait mardi 4 décembre à Kigali, au Rwanda, un exposé sur Les effets du bien-être sur le genre découlant de l’intégration du commerce régional sur les ménages au Ghana, dans le cadre de la 13e Conférence économique africaine (AEC) 2018.

En 2015, les pays membres de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), dont le Ghana, ont convenu de mettre en œuvre un Tarif extérieur commun (TEC), afin d’harmoniser leur structure tarifaire et de favoriser le commerce régional et la croissance économique. Ce nouveau système tarifaire a eu un impact sur les prix et affecté le bien-être des ménages au Ghana.

« Du point de vue du genre, les ménages dirigés par une femme sont relativement mieux lotis que leurs homologues masculins. 

Lire la suite sur le site de l'AfDB

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0