Mediaterre

   

Un frigo contre le gaspillage au Cégep de Trois-Rivières


En mai 2017, le Cégep de Trois-Rivières, certifié Cégep Vert du Québec niveau Excellence, a mis en place un réfrigérateur communautaire en libre-service pour tous les membres de sa communauté collégiale. Le projet a été mené par le comité Solidaire dans l’frigo, une association étudiante ayant pour mission de réduire le gaspillage alimentaire et de venir en aide aux étudiant(e)s en situation de précarité.

Contrer le gaspillage alimentaire, un reste à la fois

Le réfrigérateur en libre-service est une initiative simple, gratuite et accessible à tous les membres de la communauté du cégep. Les étudiant(e)s et les employé(e)s sont invité(e)s à y déposer leurs surplus alimentaires comme des plats cuisinés et des collations. Pour assurer une bonne gestion des aliments, des contenants sont mis à la disposition des personnes qui viennent déposer de la nourriture.

Les donateur(trice)s doivent remplir des fiches décrivant les ingrédients, la durée de vie de l’aliment et la date de dépôt. Ce système assure aux utilisateur(trice)s du réfrigérateur la fraîcheur et la salubrité des aliments. Les plus gros dépôts, comme les restes de buffets, sont annoncés sur une page Facebook dédiée au projet. Par la suite, si un(e) étudiant(e) a oublié son repas ou n’est pas en moyens de s’en procurer un, il(elle) peut venir s’approvisionner gratuitement.   

Un frigo qui rapproche

En sauvant de nombreux aliments de la poubelle, le projet Solidaire dans l’frigo permet de sensibiliser au gaspillage alimentaire tout en promouvant des valeurs de partage et de consommation responsable. Il permet aussi de réduire la précarité alimentaire des étudiant(e)s dans le besoin et mobilise la communauté collégiale autour d’un projet commun d’échange et de don. De plus, le réfrigérateur est situé dans le local des intervenant(e)s psychosociaux(ales), ce qui facilite le contact entre les étudiant(e)s en difficulté et les ressources offertes par l’établissement. Ce local en retrait permet aux étudiant(e)s d’utiliser le réfrigérateur en toute discrétion.

Une initiative qui se multiplie à travers le Québec

Ce projet s’inspire d’initiatives semblables qui ont vu le jour dans plusieurs villes de la province. La ville de Sherbrooke, par exemple, multiplie les réfrigérateurs collectifs rassemblés sous le mouvement Frigo Free Go. La ville accueil un total de 4 réfrigérateurs en libre service, dont deux sur des rues passantes. Les restaurants et commerces locaux viennent y déposer leurs surplus alimentaire. Les deux autres sont respectivement positionnés sur les campus du Cégep et de l’Université de Sherbrooke, pour promouvoir le partage et l’entraide dans les communautés étudiantes. À l’échelle du Québec, une vingtaine de réfrigérateurs ont vu le jour dans des centres communautaires, en pleine rue, dans des bibliothèques ou dans divers établissements scolaires, chacun ayant comme mission de réduire le gaspillage alimentaire et de venir en aide aux plus démunis.

À propos de l'initiative jeunesse

L'initiative jeunesse de lutte contre les changements climatiques a pour objectif de sensibiliser les jeunes francophones aux changements climatiques. Elle permet également de faire connaître les actions et l’engagement de la jeunesse francophone pour lutter contre les changements climatiques sous la forme d’une série d’articles.

[IJLCC]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0