Mediaterre

   

Recycler, réparer, donner : quand SoliCyle lance l'opération " un vélo pour 10 ans " !


Si 100 000 personnes sont sorties de la pauvreté entre 2011 et 2016, entendu comme se situant en dessous de 50% du niveau de vie médian en France, le nombre de personnes concernées par cette situation a augmenté de 630 000 personnes depuis 2006 selon l’Observatoire des inégalités. Exit les inégalités salariales entre les hommes et les femmes, qui s’élevaient à 26 % tout temps de travail confondu en 2012, selon le Ministère du travail, le résultat est toujours là : les ménages ne sont pas égaux face à l’accès aux ressources. Face à cette situation, le gaspillage est intolérable. Imaginant une solution innovante de réparation de vélos, les ateliers SoliCycle participent à réduire les inégalités, le gaspillage, le tout en favorisant l’économie circulaire. Protégé par le 9e Objectif de Développement Durable, le Programme des Nations Unies encourage les solutions imaginatives pour réutiliser ou recycler le vieux matériel. Le réemploi et la réutilisation ont évité 940 000 tonnes de déchets en 2013, soit 14% de plus par rapport à 2011. Représentant près de 90 % des entreprises dans le monde, les entreprises engagées dans la transformation et la fabrication industrielles créent 50 à 60 % des emplois, et sont donc les plus créatrices d’emplois selon le PNUD.

A travers le lancement de l'opération "Un vélo pour 10 ans", SoliCycle s’inscrit dans le cadre de la directive européenne 2008/98/CE du 19 novembre 2008 priorisant le réemploi avant le recyclage, puisque les 9 ateliers répartis dans la région parisienne sont créateurs d'emplois en insertion. Le concept est simple : lorsque l’enfant acquiert son premier vélo, celui-ci devient très vite obsolète. Plutôt que de le jeter, SoliCycle propose de l’échanger pour qu’un autre enfant puisse en bénéficier à son tour. Le principe repose donc sur un contrat puisque le jeune bénéficiaire doit prendre soin de son vélo en le réparant grâce aux sessions biannuelles de révision. Chaque année, de ses trois ans jusqu’à ses dix ans, l’enfant peut bénéficier d’un vélo d’occasion offert qu’il doit entretenir à l’atelier de réparation pour pouvoir l’échanger.

SoliCycle a lancé une collecte de fond pour lancer l’opération de réparation de vélos à destination d’une quarantaine d’enfants dans les ateliers de la Porte de Vanves et Saint-Denis. Retrouvés dans les déchetteries, abandonnés ou issus de dons, les vélos de toutes les tailles seront remis en état. Les centres sociaux aiguilleront ensuite l’association pour rencontrer les familles pouvant avoir besoin de ce type de produits. Responsabilisant les jeunes, les ateliers de réparation et réunions organisées sont également une occasion pour les familles de créer du lien social dans le quartier. L’opération lancée par Solicyle est également ludique car si elle responsabilise l’enfant dans l’entretien de ses affaires à travers les kits de réparation et les livrets pédagogiques, c’est également un moment de partage avec les autres enfants.

Atelier fédérateur, écologique fort du réemploi des vélos et de la promotion de ce mode de transport tout en favorisant l’emploi circulaire : le guidon, c’est pas bidon : il faut investir dans l’opération !


SoliCycle

MOGED

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0