Mediaterre

   

Une autre ville néo-brunswickoise prépare son plan d'adaptation aux changements climatiques


Le Goulet, un village côtier canadien situé dans la région de la Péninsule acadienne, au nord-est du Nouveau-Brunswick, veut mettre en place un plan d’adaptation aux changements climatiques. Les municipalités de notre province sont de plus en plus conscientes de la problématique des changements climatiques et ça, c’est une excellente chose pour nous tous.

« En raison des conséquences associées aux changements climatiques, les chercheurs prévoient que le niveau général de la mer augmentera de 70 cm dans la Péninsule acadienne d’ici 2100 ». Le village Le Goulet pourrait voir ses problèmes d’inondation et d’érosion s’accentuer au fil des années. Cette municipalité de la péninsule acadienne n’est pas la seule à faire face aux défis liés aux changements climatiques, d’autres municipalités néo-brunswickoises à l’instar de Maisonnette, ont décidé de prendre leur destin en main en mettant en place leur propre plan d’adaptation aux changements climatiques.

Selon l’organisme Valorès, qui accompagne la municipalité dans la mise en place du plan d’adaptation, « plusieurs endroits sont à risque dans la municipalité, dont le quai et les installations portuaires, des secteurs résidentiels à l’est et à l’ouest du village, le chemin de la Côte, qui comprend plusieurs résidences secondaires, le Manoir au Son de la Vague, un foyer pour personnes aînées, l’église, l’édifice municipal, l’entrepôt du chemin Basile Roussel ainsi que les dunes du littoral ».

Il faut dire que la municipalité de Le Goulet a été frappée de plein fouet par la tempête Dorian et elle subit de gros dégâts. Ce n’est donc pas anodin si le conseil municipal de Le Goulet a décidé d’entrer en action et surtout de se préparer à faire face aux prochaines catastrophes qui pourraient frapper le village.

Selon l’organisme Valorès, « la montée du niveau de la mer, combinée à une diminution du couvert de glace et une augmentation de la fréquence et de l’intensité des tempêtes, fera en sorte que l’érosion des côtes sera accélérée et les inondations côtières seront de plus en plus fréquentes. Il faudra s’attendre à de plus grands risques pour la sécurité publique et à des dommages plus importants aux infrastructures (routes, réseaux d’eaux et d’égouts, etc.) ainsi qu’aux bâtiments municipaux et privés ».

 

Les consultations auprès de la population auront lieu à l’édifice municipal le 27 novembre et le 3 décembre à 19 h.

Souces Acadie Nouvelle, http://www.legoulet.ca/

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2019 Médiaterre V4.0