Mediaterre

   

Lutte contre le changement climatique: le gouvernement français annonce de nouvelles mesures


En amont du quatrième conseil de défense écologique, le Président de la République française - Emmanuel MACRON et la Ministre de la Transition écologique et solidaire - Elisabeth BORNE ont annoncé de nouvelles mesures pour lutter contre le changement climatique et permettre à notre société de s'y adapter. "Ce que l'on pensait éternel ne l'est pas. (...) Le combat contre le réchauffement climatique et pour la biodiversité est un combat d'aujourd'hui" a déclaré Emmanuel MACRON lors de l'annonce des mesures en faveur du climat, de l'écologie et de la biodiversité.

La première mesure qui a été détaillée concerne l'extension des aires protégées où l'activité humaine est limitée afin de préserver l'environnement. Les aires protégées devraient augmenter pour couvrir 30% du territoire français. La deuxième mesure doit faire face à l'augmentation du niveau des océans et à l'érosion côtière. Le gouvernement veut relocaliser 5 000 à 50 000 logements menacés par l'érosion maritime d'ici 2100. Sachant comme l'a rappelé la Ministre de la Transition écologique et solidaire que le trait de côte sur une partie du territoire, comme en Vendée ou encore dans la Somme, recule de 50 cm à 1,5 m par an. Parmi les mesures annoncées, l'une concerne l'écosystème du Mont-Blanc. Un arrêté préfectoral de protection sera pris pour renforcer les règles sur la fréquentation notamment l'été. La réservation en refuge sera désormais obligatoire afin de lutter contre les bivouacs sauvages. La Ministre a également souligné que les mesures en faveur de la transformation écologique du pays s'applique aussi à l'Etat. Ainsi, un forfait mobilité durable sera mis en place dès juillet prochain afin de favoriser les déplacements domicile-travail des agents à vélo ou en covoiturage. Jusqu'à présent seuls les trajets en transport en commun dans les grandes villes étaient remboursés par les employeurs. Ces mesures comprennent aussi l'interdiction de prendre l'avion quand les trajets sont possibles en train en moins de quatre heures sauf cas d'urgence ou de sécurité.

[MOGED]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0