Mediaterre

   

Crédit accordé pour améliorer la gouvernance et la gestion des déchets au Sénégal


D’après un communiqué de presse de la Banque Mondiale diffusé le 5 mars 2020, un financement, sous forme de crédit, de 74 milliards de FCFA sera accordé pour assurer la gestion des déchets au Sénégal. Également, le projet sera cofinancé par l’Agence française de développement (AFD) et l’Agence espagnole. Des financements complémentaires interviendront de la part du gouvernement sénégalais et du secteur privé. Le montant total du projet s’élève à 174 milliards de FCFA.

Le Projet pour la promotion de la gestion intégrée et de l’économie des déchets solides au Sénégal (PROMOGED) va entraîner un nouveau partenariat financier entre la Banque mondiale et le Sénégal.

Comme l’évoque le communiqué, cette intervention financière est destinée à accompagner les efforts entrepris par le Sénégal. Cela permettra  d’améliorer et de renforcer les systèmes et les services de gestion des déchets ménager à Dakar et dans d’autres municipalités.

Nathan Belete, directeur des opérations de la Banque mondiale pour le Sénégal explique « Le Sénégal a connu une urbanisation rapide qui met à rude épreuve la capacité des municipalités à assurer efficacement la prestation de services essentiels. Le lancement du Programme national de gestion des déchets témoigne de la volonté réelle des autorités de trouver une solution durable à cette situation. »

Également, ce projet mis en œuvre soutiendra l’initiative mondiale de lutte contre la pollution marine en améliorant le ramassage, le transport, le recyclage et l’élimination des déchets dans les zones côtières et dans les centres urbains situés le long des fleuves du Sénégal.

Pour en savoir plus sur les activités de la Banque mondiale au Sénégal : ici

Sources de l’information : Communiqué de presse de la Banque Mondiale ; Together Transforming Africa (Mademba Ndiaye). Illustration : Pixabay.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0