Mediaterre

   

Le partenariat universitaire ULC-Icam vise l'homogénéité des formations entre France et RDC


Depuis bientôt un an, l’Université Loyola du Congo a signé une convention de partenariat avec le Groupe Icam d’origine française. A la clé, le partage des outils pédagogiques, une formation homogène entre les différents campus Icam, une année ou un semestre à l’étranger pour les étudiants, …

L’Icam en Afrique

Le réseau d’écoles d’ingénieurs Icam (Institut Catholique d’Arts et Métiers) se développe à l’international en développant des partenariats avec des universités jésuites locales (Cameroun, Inde, Brésil …). Celles-ci sont choisies pour leurs valeurs humaines, fondées sur la spiritualité jésuite commune avec l’Icam, leurs formations de qualité et leur dynamisme pédagogique. Elles se situent aussi dans des pays à fort potentiel économique. L’objectif de ces partenariats est de former localement des jeunes professionnels correspondant aux besoins locaux de main d’œuvre qualifiée :

« De nombreux pays africains sont confrontés à des enjeux démographiques considérables, avec une jeunesse qui veut être formée pour contribuer au développement de son pays et du continent africain. Avec notre présence depuis quinze ans à Pointe-Noire et Douala, nous savons que le projet de l'Icam est bien accueilli par les jeunes africains, et que les ingénieurs Icam que nous formons sur place […] sont utiles à un juste développement économique de ces pays. », Jean-Michel VIOT, Directeur Général de l’Icam.

Concrètement, en RDC

En RDC, le partenariat avec l’Université Loyola du Congo (ULC), à Kinshasa est signé depuis le 20 mai 2019. Il se concrétise par la création d’une école d’ingénieur Ulc-Icam et la mise en place depuis la rentrée de septembre 2019 d’une formation d’ingénieurs généralistes « Arts et Métiers » en cinq ans après une année préparatoire. L’enseignement théorique et pratique en sciences, langues étrangères, informatique, culture générale et la politique de stages, sont partagés, au même moment, sur l’ensemble des sites partenaires Icam qui dispensent cette formation : en France, mais aussi au Cameroun et prochainement en Inde et au Brésil.

A l’ULC-Icam, ce partenariat bénéficie aussi à la formation initiale de l’établissement : la licence professionnelle en maintenance industrielle. Le partage de méthodes de travail, de nouveau matériel pédagogique, l’arrivée de nouveaux professeurs, donnent une nouvelle attractivité à ce jeune parcours créé en 2014.

[MOGED]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0