Mediaterre

   

Cameroun : 2,5 tonnes d'emballages plastiques non biodégradables saisies à Ngaoundéré


Les éléments du secteur des Douanes de l’Adamaoua (dans la partie septentrionale du Cameroun) ont saisi 2,5 tonnes d’emballages plastiques d’une épaisseur égale ou inférieure à 60 microns, le 24 mars 2020. La saisie a été effectuée à l’entrée nord de la ville de Ngaoundéré, chef-lieu de la région de l’Adamaoua. Les emballages non biodégradables étaient dissimulés dans des sacs de haricot et de mil transportés par un camion.

Selon Norbert Ahidjo, chef secteur des Douanes de l’Adamaoua, les plastiques mis hors circuit proviendraient des pays voisins, avec comme porte d’entrée la ville de Guider, située dans la région du Nord-Cameroun.

Le gouverneur de la région, Kildadi Taguiéké Boukar, précise que les emballages saisis seront perforés et transmis aux entreprises disposant d’un permis environnemental pour recyclage. Le 24 octobre 2012, un arrêté conjoint pris par les ministres camerounais en charge de l’Environnement et du Commerce, interdisait, sur l’ensemble du territoire national, « la fabrication, la détention, la commercialisation ou la distribution à titre gratuit des emballages plastiques non biodégradables à basse densité. Ainsi que les granulés servant à leur fabrication ».

8 ans après la décision ministérielle, le combat contre ces emballages plastiques non biodégradables rencontre toujours des résistances sur le terrain. 

----

Crédit photo : image d'illustration non contractuelle

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0