Mediaterre

   

Sécurité alimentaire : 250 000 semenceaux d'igname distribués aux populations déplacées du NOSO par l'IRAD (Cameroun)


Le 9 mai 2020, l’institut dirigé par le Dr. Noé Woïn a procédé à une distribution solennelle de 250 000 semenceaux d’igname aux agriculteurs des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest (NOSO) à Ekona.

Et ce, dans le strict respect des mesures barrières contre le Covid-19 prescrites par le gouvernement.

En effet, dans le cadre de sa mission de produire le matériel végétal amélioré et le mettre à la disposition des agriculteurs, l'Institut de recherche agricole pour le développement à travers sa structure opérationnelle d’Ekona (région du Sud-Ouest), a procédé à une distribution gratuite de 250 000 minisets (ou semenceaux) d’igname aux agriculteurs de cette localité et ses environs donc l’activité principale est l’agriculture.

D’après le Directeur général, Dr. Noé Woïn, une semaine plus tôt à Yaoundé pour une solennité similaire, cette initiative des pouvoirs publics participe d’une vaste campagne ayant pour finalité d’aider les populations des zones rurales à se préserver contre l’insécurité alimentaire et à réduire la pauvreté ambiante.

C’est environ 250 000 semenceaux ou fragments d’igname qui ont été solennellement distribués à plusieurs centaines de producteurs, le 9 mai 2020.

Ils étaient pour la plupart des femmes, ce d’autant plus que les plantations de produits vivriers sont principalement entretenues ici par la gent féminine.

Et d’après les responsables de l’institut de référence de Nkolbisson, pour cette campagne, près de 500 000 semences améliorées sont prêtes à être partagées jusqu’en fin mai voire début juin dans les villages voire les plantations.

Les bénéficiaires étaient pour beaucoup des populations de retour du déplacement à eux imposé par les sécessionnistes.

«Nous sommes très contents de cette manne agricole du gouvernement au moment où nous manquons des semences du fait de la crise du NOSO. C’est un grand soulagement ce d’autant que nous prisons les tubercules d’igname ici. Ces semences gratuitement reçues de l’IRAD vont nous permettre de renouer avec cette culture et d’être à l’abri de l’insécurité alimentaire. Nous disons merci au chef de l’État», a déclaré Mme Etongo Comfort Mbeng approchée par votre journal à la fin de la cérémonie.

 

La coordinatrice scientifique régionale pour la zone agro-écologique IV, le Dr. Sally Alloh Sumbele, qui a présidé ladite cérémonie, a recommandé aux agriculteurs de cultiver ces semences améliorées en respectant les techniques culturales qui leur ont été données avant la distribution. «L’IRAD Ekona fera un suivi afin d’évaluer la productivité des agriculteurs…», a-t-elle promis.

Dans la même lancée, le 14 avril à Yaoundé, le Dg de l’Irad a, dans le respect strict des mesures barrières (notamment la distanciation sociale) contre le Covid-19, procédé à une distribution de plus de 50 000 minisets d’igname à près de 1000 producteurs de la région du Centre.

C’est un acte salutaire, car en cette période de confinement, M. Woïn et ses hommes continuent sans répit à rendre la mission de service public de l’IRAD. Au grand profit du monde rural et de la sécurité alimentaire.

Le chef de l’État a été grandement remercié pour ce geste de magnanimité par les populations bénéficiaires.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0