Mediaterre

   

Lutte contre l'insécurité routière : 200 jeunes formés à la conduite de motos taxis à Bazou (ouest-Cameroun)


Pour les responsabiliser, 200 jeunes de l’arrondissement de Bazou (ouest-Cameroun) viennent de bénéficier gratuitement, de la ministre de l’Habitat et du Développement urbain (MINHDU), Célestine Ketcha Courtès, d’une formation à la conduite de motos taxis.

Au terme de cet apprentissage qui participe de la professionnalisation des acteurs du secteur, ces jeunes ont reçu leur permis de conduire (catégorie A), le 30 mai 2020 à Bazou (département du Ndé). Cette solennité présidée par le maire Dr. Fréderic Djeuhon, sous le haut parrainage de Mme Ketcha Courtès, avait pour cadre la case communautaire de la localité.

Afin qu’ils protègent non seulement leur propre vie mais aussi celle des personnes à transporter à longueur de journée et autres usagers de la voie publique, ces jeunes à l’honneur ont reçu des notions élémentaires mais capitales du Code de la route par les services d’une auto-école réquisitionnée par Mme Courtès, ci-devant présidente du Réseau des femmes élues locales d’Afrique (REFELA) et de l’antenne du Cameroun (REFELA-Cam).

Après avoir reçu leur précieux sésame des autorités de la place, ils ont promis de mettre en application tous les enseignements reçus au cours de cette formation libératrice.

«C’est une promesse faite par Mme le ministre de l’Habitat et du Développement, notre Reine-mère, lors de la campagne du double scrutin du 09 février 2020. Nous sommes très heureux de la parole tenue qui ne nous surprend pas. C’est une formation qui était nécessaire afin de préserver notre vie et celle des passagers que nous transportons chaque jour…», a reconnu le porte-parole des motos-taximen.

Visiblement très émus, ces jeunes ont renouvelé leur soutien indéfectible au président de la République, Paul Biya, dont elle est un soldat infatigable, et promis de rester des citoyens qui respectent les institutions républicaines.

En vue de renforcer leur sécurité routière, ces motos taximen ont également reçu chacun une paire de bottes.

À noter que l’ancienne maire de Bangangté (Célestine Ketcha Courtès) n’est pas à son premier acte de générosité du genre. Car, bien avant, les jeunes de la ville de Bangangté et d’ailleurs en ont bénéficié.

Et depuis son entrée rutilante au gouvernement en janvier 2019, Célestine Ketcha Courtès ne cesse d’apporter sa contribution substantielle pour le bien-être des populations de son Ndé natal. Des actions socio-humanistes faites directement ou indirectement à travers le Réseau international des Reines mères et Princesses du Ndé (RIPREM).

En marge de cette solennité, contexte de crise sanitaire, en prélude à la reprise des classes pour le compte du 3è et dernier trimestre de l’année 2019-2020, la MINHDU a offert aux établissements scolaires de Bazou des cartons de savon pour désinfecter les mains et des masques de protection, pour permettre aux élèves et enseignants bénéficiaires de barrer la voie à la Covid-19.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0