Mediaterre

   

Projet Sucre utilise de la paille en canne à sucre pour produire de l'énergie renouvelable


             Le projet SUCRE a vu le jour en 2015 au Brésil avec l´agenda 2030, et était l'une des actions mondiales pour stimuler la science et la recherche visant à la durabilité. Grâce au financement du Fonds pour l'environnement mondial, le projet rassemble une équipe de chercheurs et de partenaires avec des usines du secteur de l'énergie sucrière pour réfléchir ensemble à la manière d'augmenter l'efficacité de ces usines dans la production de bioénergie. Le projet SUCRE est contrôlé par l'Agence Brésilienne de Coopération (ABC), du Ministère des Affaires Étrangères (MRE), et est géré par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

           Ce projet vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre grâce à la production d'énergie renouvelable, avec une utilisation de la paille en canne à sucre, auparavant considérée comme «déchet», pour compléter la bagasse déjà utilisé dans les centrales électriques. La paille est considérée comme une source d'énergie à faibles émissions de gaz à effet de serre. L'objectif est de faire de la paille, une source d´électricité au Brésil. Le pays est le plus grand producteur de canne à sucre au monde, ce qui lui permet de contribuer à atténuer les effets environnementaux négatifs liés aux émissions de gaz à effet de serre.

           Le secteur énergetique utilise un système d'entretien de la paille à la surface du sol, dont une partie seulement est collectée pour être utilisée dans les moulins en complément de la bagasse pour la production d'électricité. Ce qui a été découvert, c'est que la paille en canne à sucre est une composante viable pour la production d'énergie électrique à faible émission de gaz à effet de serre, et est également un support pour la production de bioénergie déjà constituée à partir de la bagasse.

 Quels sont les résultats du projet Sucre ?

Les résultats montrent que, compte tenu de la bagasse et de la paille, le secteur a la possibilité de fournir environ 80% de la demande d'électricité résidentielle brésilienne tout en empêchant l'émission de 50 millions de tonnes de CO2 dans l'atmosphère par an. Sucre organise également des ateliers annuels pour présenter les résultats de ces travaux et a publié à la fin de l´année de 2018 une étude qui montre comment la collecte de la paille a améliorée les indicateurs environnementaux.

Le projet Sucre étudie également les régions et les périodes de l'année où la paille a une fonction de protection des sols et prévoit également la possibilité de commercialiser cette énergie.

         Ce projet developpé au Brésil est candidat à un prix de l'innovation promu par le Fonds mondial pour l'environnement (FEM). Le Brésil, pionner dans la production de canne à sucre a un énorme potentiel pour générer une bioélectricité propre et durable. La stimulation de la biomasse de canne à sucre en tant que source d'énergie dans le pays joue un rôle important dans la réalisation des objectifs de développement durable des Nations Unies.

 

 [MOGED]

 

 

 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0