Mediaterre

   

La Réunion lance son appel à projet pour la Semaine européenne du développement durable


Comme la plupart des événements de 2020, la 18e édition de la Semaine européenne du développement durable (SEDD) a été perturbée par le coronavirus. Initialement prévue comme chaque année début juin, la SEDD s’est vue être reportée du 18 septembre au 8 octobre 2020 avec selon les organisateurs un « temps fort » du 20 au 26 septembre, afin de célèbre le 5e anniversaire de l’adoption de l’Agenda 2030. Cette année, la thématique nationale de la SEDD sera : les enjeux de la Biodiversité et le Climat.

La SEDD vise chaque année à sensibiliser le grand public et autres acteurs à l’existence ainsi qu’à l’importance de l’Agenda 2030 et ses 17 Objectifs de développement durable. Dans ce sens, toute partie prenante est encouragée à organiser des projets permettant de valoriser l’Agenda 2030 et ses objectifs. A ce jour, déjà 1288 projets ont été enregistrés sur le site du Ministère de la Transition écologique et solidaire. Ces projets peuvent typiquement être : des conférences, des expositions, des organisations de marchés, des projections de films, des activités associatives, des projets d’éducation… Ils peuvent être portés par n’importe qui, la SEDD vise justement à montrer que tout le monde est concerné par l’Agenda 2030 et que tout le monde est un acteur majeur pour son succès.

En plus de la thématique nationale et afin de garantir le succès de la SEDD sur son propre territoire, La Réunion lance son propre appel à projet. La Réunion souhaite promouvoir toutes les thématiques des Objectifs de développement durable et les enjeux de la transition écologique afin de notamment :

- Préserver la biodiversité endémique et unique au monde de La Réunion,

- Viser l’autonomie énergétique,

- Réduire l’empreinte carbone,

- Garantir un vivre ensemble tout en développant l’emploi pérenne.

Selon une étude publiée le 21 février 2020 par le ministère de la transition écologique et solidaire, La Réunion, Mayotte, la Guadeloupe et la Martinique sont les quatre territoires français les plus sensibles au changement climatique.

[MOGED] 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0