Mediaterre

   

" Chrysalis " ou la machine qui peut recycler le plastique en carburant


Depuis le 25 mai dernier, les camion-poubelles de certaines communes présentes aux alentours de la ville de Nice, ont une particularité, 10% du carburant qu’ils utilisent normalement, est le fruit de déchets plastiques recyclés.

Cela est dû à l’association Earthwake. Cette association, dont le créateur principal est une tête connue puisqu’il s’agit de l’acteur Samuel Le Bihan, a créé une machine, la « Chrysalis ». Celle-ci peut accueillir 160kg de déchets plastiques en tout genre. Ces déchets seront broyés puis chauffés à 450°C, avant d’être distillés afin d’obtenir principalement trois éléments : majoritairement du diesel, de l’essence et du gaz. Le gaz est directement réutilisé pour faire fonctionner la machine, elle est en conséquence autonome énergétiquement. Cette autonomie illustre le fait que le projet d’Earthwake s’inscrit dans du low-tech. Comme son nom l’indique, le low-tech se place en opposition avec le high-tech et cherche à créer des technologies peu demandeuses énergétiquement voire autonomes.

L’association Earthwake est encore très jeune, leur machine n’a qu’un peu plus d’un an et se trouve toujours au stade expérimental. Samuel Le Bihan explique que l’étape suivante, consiste pour son association à trouver un modèle économique pour diffuser leur technologie efficacement. Toutefois, des rendez-vous ont déjà été pris avec le futur pour fournir cette machine dans des pays en voie de développement, comme le Sénégal, pour lutter contre la pollution plastique en encourageant son recyclage.

Selon WWF France, chaque année, 8 tonnes de plastique se retrouvent dans les océans. Seulement 9% des déchets plastiques sont recyclés. De plus, le problème ne se cantonne pas à être celui des écosystèmes marins ou terrestres. Chaque être humain ingère chaque semaine quelques grammes de plastiques au travers de son alimentation.

Plus problématique encore, la production de plastique mondialement ne décroît pas, pire, elle augmente. En 2016, 310 millions de tonnes de déchets plastiques ont été générées. Un tiers s’est retrouvé dans la nature. Or, les projections indiquent que d’ici 2030, ces nombres pourraient doubler.

[MOGED]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0