Mediaterre

   

Des projections climatiques plus précises dans l'océan Indien


Lancé en janvier 2019 par Météo-France et la Commission de l’océan Indien (COI), le projet BRIO (Building Resilience in Indian Ocean) a pour objectif de doter les pays de l’océan Indien de simulations climatiques de haute résolution. Ce outil va permettre une meilleure représentation des évènements extrêmes et des précipitations dans la région et de développer des projections sur le climat jusqu’à la fin du siècle. 

Plus d’un an après le lancement du projet, les premiers résultats ont été présentés plus tôt dans l’année dans les locaux de Météo-France Réunion. Ces résultats montrent un réchauffement de 3 à 5°C en 2100 sur le bassin dans le scénario pessimiste, et de 1 à 2°C dans le scénario optimiste. Dans les deux scénarios, un réchauffement plus conséquent est attendu sur le continent africain et Madagascar. Une baisse des précipitations est également attendue qui prévoit de créer une forte augmentation des épisodes de sécheresse dans la région. 

Les projections sur l’évolution du climat local réalisées par le projet BRIO vont être déterminantes pour adapter les différents pays du bassin du Sud-Ouest de l’océan Indien aux effets du changement climatique qui n’étaient encore que très peu couverts par les modèles climatiques antérieurs. Une meilleure connaissance sur les données climatiques va en effet permettre aux pays concernés de mieux préparer leurs politiques publiques environnementales sur les tendances à venir. 

Les résultats obtenus apporte une meilleure précision des données climatiques à long terme du bassin régional et sont plus adaptés à cet espace. Le modèle climatique utilisé apporte en effet une visualisation précises de ces données grâce à un modèle à 12km de résolution qui permet une bonne représentation du relief très accidenté des pays de la COI.

Après cette première phase d’étape, les experts BRIO vont analyser l’impact du réchauffement attendu sur divers secteurs (santé, agriculture, gestion des catastrophes naturelles etc.) et les résultats obtenus seront utilisés pour d’autres projets régionaux mis en oeuvre par la COI comme le RSIE3 (santé publique) et le PRESAN (sécurité alimentaire) financé par la FAO. 

[MOGED]

Image : Commission de l'océan Indien 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0