Mediaterre

   

Education et sensibilisation : protéger la mangrove à Mayotte


Mayotte recense plus de 1 300 espèces de plantes dont certaines sont endémiques au territoire, en ne se trouvant que dans l’île ou la région proche. Cette végétation naturelle abrite l’essentielle  de la biodiversité de Mayotte mais n’occupe qu’une petite partie du territoire. Les mangroves représentent une bonne partie de la flore de l’île et jouent un rôle primordial dans le support de la biodiversité locale. Ces forêts amphibies sont des lieux privilégiés pour le développement, l’alimentation et la reproduction de nombreuses espèces de poissons notamment. Elles filtrent également une partie des sédiments terrestres et constituent une protection naturelle contre les phénomènes marins comme la houle qui menacent l’érosion des sols.

Malgré leurs importances pour le développement naturel de l’île, la lutte contre l’érosion et la protection de la biodiversité, ces formations végétales sont menacées par les activités humaines. L’accumulation des déchets dans les mangroves posent d’importants problèmes pour leurs rôles environnemental fondamental. Ces espaces naturels sont particulièrement impacté par les déchets et la pollution en provenance de l’île et des marées en se retrouvant piéger par les racines des mangroves.

L’association les Naturalistes Mayotte joue un rôle important de sensibilisation à la protection de l’environnement et de la mangrove particulièrement auprès des jeunes du territoire. Le projet “avec mon école, je protège ma mangrove” met en place des activités d’animation de terrain en période scolaire et peri-scolaire pour éduquer les jeunes mahorais à la connaissance et à l’importance de la protection de l’écosystème mangrove. Le programme de sensibilisation porte également sur la gestion des déchets afin que les jeunes ne jettent pas dans l’espace public en éduquant à l’impact sanitaire en environnemental des déchets sauvages.

Pour mener à bien ses actions de sensibilisation dans les écoles de l’île, l’association s’est liée à plusieurs partenaires comme l’Agence de l’environnement et la maîtrise de l’énergie (ADEME), l’AFD et l’ARS. Dans le cadre de sa stratégie biodiversité pour le développement durable de Mayotte 2013-2020, l’AFD accompagne les Naturalistes Mayotte à hauteur de 400 000 euros pour la conception et le développement d’outils pédagogiques.  

[MOGED]

Source image : Wikimedia Commons License Creative Commons 

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0