Mediaterre

   

Résilience face au COVID-19 : des experts se donnent rendez-vous au Burundi


Ce 24 septembre 2020, se tiendra à Bujumbura plus précisément dans la salle de conférence du CELAB, Université du Burundi, la Conférence économique du Burundi organisée conjointement par l’université du Burundi, la Fondation Lance d’Afrique Burundi et le Bureau de l’organisation mondiale de la santé (OMS) du Burundi. Dans un contexte international marqué par l’épidémie du Coronavirus qui continue à fragiliser les économies mondiales, y compris celle du Burundi, cet événement placé sous le thème : « Le Burundi et la Résilience face au COVID-19 » se veut un cadre de réflexion et de propositions de solutions concrètes pour répondre de manière efficiente aux nombreux défis qu’impose cette pandémie considérée par le Président Evariste Ndayismishiye comme le « pire ennemi de l’humanité ». Selon les initiateurs de cette initiative, la conférence économique du Burundi s’inscrit dans de « la continuité de la promotion de la recherche tant au niveau national qu’international sur le COVID 19 ».

Elle intervient dans un contexte économique où le Burundi occupe la 3e place dans le classement des pays les plus pauvres du monde (source : Banque mondiale) et dans lequel le bilan épidémiologique dans ce pays, continue son ascension avec 446 cas de personnes infectées au Covid-19 (au soir du 04 septembre) pour 374 cas de rémission.

Les axes…

Sous la houlette du Professeur François Havyarimana, Recteur de l’Université du Burundi, Président du comité d’organisation de l’événement, des chercheurs de grande renommée à l’instar du Professeur Rosalie Bikorindagara, Vice-Recteur de l’Université du Burundi, du Prof. Tatien Masharabu, Directeur de la Recherche et des Innovations (Université du Burundi), Professeur Alain Ndedi et Dr Florence Nisabwe tous de Charisma University, Professeur Bah KEITA de l’OMS Burundi, Mme Susan Muchiri, Chef de Département du Service Social et Développement Communautaire (Université Espoir d’Afrique), saisiront l’opportunité de ce 24 septembre pour «pour tirer les premières leçons de cette crise inédite, tout en se projetant dans l’avenir avant de faire des recommandations pour une refondation desdits savoirs avec l’accent axé sur le Burundi ». Pour ce faire, les travaux s’articuleront autour de neuf axes prioritaires entre-autres : la pandémie du Covid19 et l’économie numérique au Burundi ; la pandémie du Covid19 et l’aggravation de la pauvreté et des inégalités au Burundi ; la pandémie du Covid19 et son impact sur l’éducation et le marché du travail au Burundi ; la pandémie du Covid19 et son impact sur l’organisation des entreprises nationales… Des axes qui seront déroulés à travers « des études de cas ou études pays en comparant au Burundi, des études d’impact, des mesures de ripostes, des conséquences et des mesures de résilience, de relance économique et prospective pour un économie nationale Burundaise plus solide » précise le communiqué du comité d’organisation.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0