Mediaterre

   

Le patrimoine culinaire camerounais : une culture riche et délicieuse


La diversité et la richesse de la cuisine camerounaise ne sont plus à prouver. Les ingrédients de bases sont réinventés pour chaque recette, la variété se retrouve dans les plats chauds, froids, sucrés ou salés et l’optimisation des fruits et légumes locaux promet un développement durable et sain.

Cet article a pour but de mettre en avant cette diversité à travers des exemples de recettes locales et régionales, délicieuses et inédites, le tout pour le plus grand bonheur de tous.

La cuisine camerounaise peut plaire à tout le monde. Les amateurs de viande ? Il existe des recettes pour vous, par exemple le Mbol. Ce « trésor culinaire du Cameroun » est fait à base de viandes, de poissons et de graines de courges.  Certains préfèrent le porc ? Il faut goûter au porc à la sauce Mbongo, façon Bassa. Peut-être est on végétarien mais friand de poissons ou de fruits de mer ? Alors il faut essayer la recette de poisson et plantain grillés aux épices ou le sauté de folong aux crevettes et mackerel (le folong est un type d’épinard et les mackerels sont des maquereaux généralement mis en conserve avec une sauce tomate).

Le Cameroun est aussi connu pour ses recettes de pains et accompagnements à base de manioc ou d’haricot. Un célèbre membre de cette famille est le Koki, ou gâteau de cornille. Celui-ci se prépare à base de grains de koki (des haricots blancs), d’huile de palme et d’eau. Le tout peut même être épicé si nécessaire.

La cuisine camerounaise regorge aussi de gâteaux en tout genre. Une recette délicieuse à découvrir est le gâteau de noisettes d’Afrique aussi appelé « Koga i komôl ». Ce met permet de mettre en avant les noisettes d’Afrique, « coula edulis », ingrédient local et essentiel.

Enfin, il est nécessaire de mentionner les sucreries... Qu’y a-t-il de plus délicieux que des bonbons et petites douceurs ? Les trois recettes à connaître absolument sont : l’Abaakuru, délice du Nord du Cameroun fait à base d’arachides grillées, de gingembre et de piments moulus. Les bonbons tirés, sucreries très appréciées en forme étirées et pointues. Et, bien sur, les toffees africains : cette version est faite à base de lait concentré sucré, de poudre de café et poudre de vanille.

La cuisine camerounaise représente une partie du patrimoine immatériel du pays qui est tout aussi riche qu’impressionnante. On y retrouve quelque chose pour tous les goûts avec, en plus, une réelle utilisation des ressources et ingrédients de la région. Pour retrouver toutes les recettes mentionnées ici et bien d’autres surprises, Camerdish TV est là pour ouvrir les portes de la cuisine et de la culture camerounaise. 

[MOGED]

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0