Mediaterre

   

Lutte contre la Covid-19 et le palu : le gouvernement lance la campagne de distribution des plants et produits dérivés de l'Artemisia au Cameroun


Dans le cadre de l’implémentation des solutions endogènes de lutte contre la pandémie de Covid-19 ainsi que le paludisme au Cameroun, la ministre de la Recherche scientifique et de l’Innovation (MINRESI), Dr. Madeleine Tchuinté a procédé au lancement solennel de la distribution des plants d’Artemisia au sein du campus de l’Institut de recherche agricole pour le Développement (IRAD), le 21 octobre 2020 à Yaoundé (capitale du Cameroun). En présence du top management de l’IRAD, de la communauté scientifique et des autorités de l’arrondissement de Yaoundé VII.

À l’occasion, dans le strict respect des mesures barrières contre la Covid-19, une vingtaine de responsables de groupes, d’associations et d’institutions retenus ont solennellement reçu 5 000 des 10 000 plants d’Artemisia (qui renferme la molécule appelée artémisinine) mis à disposition par l’IRAD.

Au même moment, des produits dérivés de l’Artemisia ont été mis à la portée des populations : 600 tasses de tisanes pour la dégustation, 100 000 graines (soit 200 sachets x 500 graines) pour la culture et 250 sachets de tisane.

L’objectif à lui assigné étant d’élargir la recherche entamer dans d’autres pays, permettre la mise à disposition d’un produit simple à base de l’Artemisia et garantir à tous l’accès aux graines et plants de ladite plante en vue de sa vulgarisation à grande échelle au Cameroun.

«Les principales activités envisagées à l’IRAD à court et moyen termes sont : les études phénologique et agronomique ; la création variétale ; la production et la distribution des grains et plants », a précisé le directeur général de l’IRAD. Des activités qui sont déjà en cours dans nombre des structures opérationnelles de l’institut disséminées à travers le territoire national.

Il s’agit d’une action qui s’inscrit dans le cadre des mesures endogènes de riposte contre le paludisme et de la stratégie nationale de lutte contre la Covid-19 au Cameroun.

«Cette cérémonie s’inscrit en droite ligne des prescriptions du chef de l’État, qui, dans son message à la Nation le 19 mai 2020, appelait de tous ses vœux à une mutualisation des efforts dans le cadre de la lutte contre la pandémie de Covid-19 », a rappelé Dr. Madeleine Tchuinté.

Et dans le cadre du Fonds spécial de solidarité pour la lutte contre la Covid-19 et ses répercussions économiques et sociales, selon la MINRESI, l’IRAD a bénéficié d’une dotation budgétaire de 1 370 000 000 Fcfa pour conduire 3 programmes à impacts socioéconomiques évidents.

D’ailleurs, le membre du gouvernement a reconnu que le Dg de l’IRAD n’a pas attendu ce Fonds spécial de solidarité «pour s’attaquer à la lutte contre la pandémie du coronavirus».

De bonnes perspectives. Selon les responsables de l’institut bras séculier de l’État du Cameroun en matière de développement agricole, avant la fin de la saison de pluie en cours et dans les zones agro-écologiques, 100 000 plants d’Artemisia seront gratuitement mis à la disposition des populations.

___________

Covid-19

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0