Mediaterre

   

LE 1er CONGRÈS RÉGIONAL SUR LES TORTUES MARINES D'AFRIQUE CENTRALE ET DE L'OUEST SOUTENU PAR LE COMITÉ FRANÇAIS DE L'UICN S'EST TENU DU 9-13 NOVEMBRE 2020 À LOMÉ AU TOGO


Face aux menaces grandissantes qui pèsent sur les tortues marines, les acteurs de la société civile africaine s’organisent en réseaux pour renforcer la protection de ces espèces emblématiques et menacées de disparition. Les cinq espèces de tortues marines présentes en Afrique Centrale et de l’Ouest sont classées de « vulnérable » à « en danger critique d’extinction » sur la liste rouge de l’UICN. Soutenus par le Programme de Petites Initiatives (PPI) géré par le Comité français de l’UICN, les deux réseaux frères de la sauvegarde des tortues marines, RASTOMA (Réseau des Acteurs de la Sauvegarde des Tortues Marines en Afrique centrale) et WASTCON (West African Sea Turtle Conservation), ont organisé du 9 au 13 novembre 2020, à Lomé au Togo, leur premier congrès régional sur les tortues marines en Afrique de l'Ouest et du Centre. 

C’était une étape clé pour la construction d’une stratégie régionale de conservation des tortues marines efficace en Afrique atlantique, portée par la société civile avec l’appui des institutions régionales.

 Le congrès régional RASTOMA WASTCON a réuni plus de 50 acteurs de 13 pays engagés dans la préservation des tortues marines et des habitats côtiers en Afrique atlantique. L'objectif était de renforcer la dynamique de collaboration et les échanges entre les sociétés civiles travaillant sur les tortues marines en Afrique centrale et de l’ouest. Les membres actifs se sont réuni et accueilli de nouveaux membres lors de ce Congrès. Le but était de bénéficier d'un programme de renforcement des capacités, adapté à chaque acteur, d'améliorer la gouvernance et la reconnaissance institutionnelle du réseau, de définir les stratégies qui guideront les actions futures et d'échanger les expériences.

Au cours des deux premières journées, d’un cote, le RASTOMA a tenu son AG au cours de laquelle deux nouveau membres ont été accueillis et votés et les stratégies triennales de conservation des tortues marines en Afrique centrale ont été élaborées. De l’autre cote WASTCON a tenu son AG constitutive au cours de laquelle les membres de son conseil d’administration ont été élus et les étapes clés de la structuration du réseau ont été définies.

A l’issu de l’atelier stratégique RASTOMA WASTCON, A court terme les deux réseaux ont priorisé (1) l’uniformisation des mécanismes du Suivi écologique et de la Collecte des données portant sur l’activité menée. (2) le recensement et partage des ressources sur l’éducation environnementale et la sensibilisation. (3) la capitalisation et échange d’expérience sur les AGR dont l’écotourisme. Et à moyens termes, les priorités exprimées sont (1) le partage d’expérience sur le plaidoyer pour l’application des lois. (2) l’organisation d’un Symposium sur la conservation des tortues marines pour les Réseaux africains. (3) la production et la diffusion d’une Newsletter qui mettra en lumière les nouvelles des OSC des deux réseaux respectifs.

A la suite de l’atelier stratégique, Les participants ont aussi bénéficier du renforcement de capacités organisé par le RASTOMA sur le suivi des tortues marines en terre et en mer et sur le logiciel QGIS qui ont été les besoins prioritaires exprimes par les participants en prélude a la tenue du Congrès . Une table ronde de partage et d’échange d’expérience sur la recherche de financement, de partenariat et sur le networking  et le Les ressources documentaires de ces ateliers de renforcement de capacités sont disponibles et téléchargeables ici

Pour plus d’infos, visiter le site www.rastoma.org.

Partagez
Donnez votre avis

Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2021 Médiaterre V4.0