Mediaterre

Environnement : un collectif plaide pour l'engagement des élus à Douala



  • Le regroupement " Sauver Douala de la pollution " pense qu'il est grand temps, à la veille des élections,  pour proposer aux élus, les solutions  pour la préservation de l'environnement  de la capitale économique du Cameroun, avant que celui-ci ne subisse des dommages irréparables et irréversibles.Ce collectif exige en effet des candidats aux élections législatives et municipales prévues le 30 septembre 2013 au Cameroun de militer dès leur élection pour mettre fin aux dérives et aux illégalités commises par le management locale, et ce, notamment en combattant les atteintes graves au cadre de vie des populations.

    Le collectif qui a présenté son plaidoyer à la presse le 24 Septembre2013 en a énuméré quelques-unes, à l'instar de  l'implantationd'industries polluantes et sources de dangers n'obéissant à aucune desdispositions légales et réglementaires en vigueur, la multiplicationde constructions sauvages d'immeubles instables, sans garantie desécurité pour les occupants, les activités dangereuses impunémentdéveloppées au milieu des habitants, par des opérateurs économiques ...et les embouteillages monstres et accidents récurrents, lot desusagers de la route, et incendies à répétition chaque jour dans tousles coins de la ville.

    Aussi, le présent engagement à agir en matière de gestion de l'environnement dans la ville de Douala, selon le collectif, a pour vocation  à mobiliser le maximum de citoyens autour de cet enjeu en leur expliquant que ce combat leur appartient et par là même, qu'il peuvent faire pression sur les futurs élus pour les besoins de la cause.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0