RDC: Renforcement de capacités des acteurs locaux et plan d'action pour l'année Budgétaire III



  • La République Démocratique du Congo dispose dune stratégie sectorielle de léducation couvrant la période 2016-2025 qui amplifie, élargit et consolide le plan intérimaire de léducation. La stratégie sectorielle est prise en compte dans le document de perspective RDC (PNDS). La vision est de « construire un système déducation inclusif et de qualité contribuant efficacement au développement national, à la promotion de la paix et dune citoyenneté démocratique active à lHorizon 2025 » à travers trois axes stratégiques que sont :

    Promouvoir un système éducatif équitable, au service de la croissance et de lemploi, avec trois orientation majeures ;
    Créer les conditions dun système éducatif de qualité (système de suivi et dassurance qualité et environnement éducatif propice à lapprentissage) ;

    Instaurer une gouvernance transparente et efficace (normes et de mécanismes transparents de gestion plus efficace sappuyant sur des partenariats mieux organisés).

    Pour lannée 3, lACCELERE a organisé des travaux de planification et une formation pour renforcer les capacités des acteurs locaux au cours dun atelier à lHôtel Beatrice, à Kinshasa.

    Le RCAL (Renforcement de Capacité des Acteurs Locaux) a pour vision pour ces trois années à venir de favoriser un effort commun de réponse efficace aux problèmes liés à laccès, la rétention, la qualité à travers la lecture et la gouvernance dans lequel les OSC (Organisation de la Société Civile), les organisations communautaires et les bureaux gestionnaires jouent un rôle décisif grâce à des capacités accrues.

    Pour cette année budgétaire III, les objectifs stratégiques du RCAL consistent :

    à améliorer la gestion financière, organisationnelle et programmatique ainsi que la qualité technique des interventions des OSC pour ainsi mieux appuyer les stratégies dAccès et de Rétention ;

    à améliorer de la qualité à travers la lecture et la recevabilité grâce à une école meilleure gouvernance au sein des écoles et des communautés ;

    à favoriser lémergence dun noyau dOSC dotées de systèmes de gestion financière, organisationnelle et programmatique ainsi que dun savoir-faire technique leur permettant dêtre compétitives lors des futures demandes de subventions de lUSAID ;

    à soutenir le leadership des bureaux gestionnaires ainsi que la coordination des interventions par ces derniers et enfin

    à renforcer lappréciation de la riposte par la communauté.

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0