L'Agence panafricaine eau et assainissement en session



  • Yaoundé, le 28 septembre 2017, s’est tenu d’un Conseil extraordinaire de l’Agence intergouvernementale panafricaine eau assainissement pour l’Afrique (EEA). Il est présidé par le Camerounais, Basile Atangana Kouna, ministre camerounais de l’Eau et de l’Energie. Au cœur des échanges, la formation et le renforcement des capacités des acteurs et la diffusion de l’information sur les questions, d’hygiène, d’eau et d’assainissement sur le continent noir.

    Initialement mis en place dans les pays francophones d’Afrique de l’Ouest et du centre, en 1988, EAA a reçu mandat de son Conseil des Ministres en fin 2010 d’élargir ses interventions aux autres pays du continent et ainsi su développer une expertise, largement reconnue à l’échelle du continent, dans la recherche-action.

    Aux termes des travaux de la dernière rencontre d’Ouagadougou, en 2015, il avait été décidé de la création d’un comité intergouvernemental de suivi de la feuille de route de l’administrateur provisoire d’EAA. Les ministres avaient aussi recommandé auprès des partenaires techniques et financiers, le renouvellement de leur engagement auprès de l’Agence intergouvernementale et cela, en appui aux contributions financières des Etats membres, dont le versement régulier a également fait l’objet d’une recommandation spéciale de l’extraordinaire Conseil des ministres du 23 février 2015.

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0