Mediaterre

Le rapport 2016 de la mise en oeuvre des directives de COMIFAC présenté à Yaoundé



  • Les membres de la Commission des forêts d’Afrique centrale (Comifac) se sont retrouvés le 11 octobre 2017 à Yaoundé à l’effet d’analyser le rapport 2016 de la mise en œuvre des directives sous-régionales et autres instruments clés de leur structure. Il en ressort que malgré les diverses difficultés rencontrées par le Secrétariat exécutif de la Comifac dont la crise financière aigüe, l’atteinte des résultats 2016 est évaluée à 76%, taux en hausse par rapport à 2015. Cette performance a été rendue possible grâce aux sacrifices consentis par l’équipe du Secrétariat exécutif et à l’appui de ces partenaires, notamment le Programme d’appui à la mise en œuvre de la stratégie de développement du secteur rural, volet forêt environnement de la coopération allemande (Giz-Propfe).

    Il ressort également de ce rapport qu’une menace pèse sur les ressources naturelles de cette sous-région Afrique centrale, deuxième réserve mondiale forestière. D’où la nécessité de continuer à œuvrer pour assurer la participation des populations locales, des autochtones et des ong, à la gestion de ces ressources forestières, des produits forestiers non-ligneux et au partage des bénéfices, et cela, à travers une formation permanente aux techniques et méthodes de gestion rationnelle et durable des forêts. Cette rencontre a également donné lieu à l’installation de la nouvelle équipe au niveau du Cameroun, de la COMIFC dirigée par Victoire Ehet, qui jusque-là occupait les fonctions de chef de la division de la coopération au ministère des Forêts et de la Faune.

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0