Mediaterre

250 arbres fruitiers plantés au camp de réfugiés de Guiwa Yangamo (est-Cameroun)



  • En prélude à la célébration de la 46ème édition de la Journée mondiale de l'environnement sous le thème : «Combattre la pollution plastique», le 5 juin 2018, la délégation régionale de l'Environnement, de la Protection de la nature et du Développement durable a planté 250 arbres fruitiers dans la localité de Guiwa Yangamo (région de l'Est).

    50 plants de nymes, 50 safoutiers, 50 orangers, 50 mandariniers et 50 pamplemoussiers. Sont-là les différents arbres fruitiers plantés, le 04 juin 2018.

    En effet, le choix de la localité de Guiwa Yangamo, située à 80 km de Bertoua se justifie par la forte présence de réfugiés centrafricains (plus de 1 500) qui y vivent.

    Pour leur besoin de survie et de manière inconsciente, ces réfugiés ont accéléré la destruction de la forêt par la coupe anarchique des arbres, pour le bois de chauffe.

    «Il y a déjà une campagne de reboisement qui est en cours et pour joindre l'utile à l'agréable, nous avons choisi les arbres fruitiers qui peuvent représenter une source de revenu lorsque demain ce village sera inondé de fruits. Non seulement ces serviront à la consommation, mais le marché local sera aussi approvisionné, en termes de fruits. Je remercie le chef du village qui m'a assuré un suivi minutieux des plants mis en terre et je peux vous assurer que nous passerons régulièrement vérifier ce suivi», a rassuré Olivier Emmanuel Andang, délégué régional de l'environnement de la protection de la nature et du développement durable de l'Est.

    Au demeurant, cette initiative participe de la lutte contre le réchauffement climatique, mieux de la protection de l’environnement.

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2018 Médiaterre V4.0