Mediaterre

Police environnementale: Une sortie test sur le terrain



  • Le Ministère de l'Environnement et du Cadre de Vie du Burkina Faso a crée, depuis 2005, un corps d'inspecteurs des établissements dangereux, insalubres et incommodes. Le but de cette police environnementale est de sensibiliser les structures dont les activités ont un impact négatif sur l'environnement, et de veillez au respect des normes en matière de protection de notre cadre de vie. Le lancement des activités desdits inspecteurs a lieu, le jeudi 23 Novembre 2006, par une visite symbolique sur deux stations -service à Ouagadougou.

    La protection de l'Environnement, une des missions du ministère de l'environnement et du cadre de vie, a conduit ce département à adopter deux approches. celle de sensibiliser, d'éduquer, d'informer et de mener des campagnes d'écocitoyenneté; celle de police environnementale qui comporte des actions de contrôle et de surveillance.

    Pour ce faire, le département en charge du cadre de vie a mis en place un corps d'inspecteurs de huit membres, depuis 2005.
    Ces inspecteurs environnementaux ont pour mission essentielle de veiller à l'application éffective de la règlementation en matière d'environnement et de sécurité. Dans cette optique, ils devront procéder au recensement des établissements dangereux,insalubres et incommodes (EDII); et faire recouvrer les taxes et les redevances ainsi que les transactions appliquées aux infractions commises en violation des dispositions du code de l'environnement.

    Le Ministre de l'Environnement et du Cadre de Vie, Laurent SEDOGO, a rencontré l'équipe d'inspecteurs environnementaux, le Jeudi 23 Novembre dernier, dans les locaux dudit ministère. Cette rencontre marque le lancement des activités d'inspections environnementales du groupe des huit dirigé par Mme Marie Clarisse Loada, Directrice de la réglementation et des inspections environnementales.
    Pour le Ministre SEDOGO, les inspections environnementales ont pour souci de parvenir à l'intégration des dispositions de protection de l'environnement dans les activités des unités industrielles pour nous permettre de disposer d'un environnement sain.

    Après une entrevue d'une vingtaine de minutes, le chef du département de l'environnement, avec les inspecteurs, s'est rendu sur le site des stations-service de TOTAL à la sortie de la ville de Ouagadougou route de Pô et de PETROFA à la ZAD.
    A la station-service Total, le ministre SEDOGO et l'équipe d'inspections environnementales ont été accueillis par Serge Romain HIEN, chef du service d'études et des travaux, et Lamoussa BARO, Directeur Administratif et Financier.
    Plan d'installation et d'autres documents à l'appui, M.Hien a présenté sa station-service et répondu aux questions des inspecteurs environnementaux. l'équipe de Mme Loada a ensuite été réçue par Mamadou Sawadogo, Directeur Technique et Joel Ouédraogo, Directeur Commercial de PETROFA.
    Là également, des explications sur l'installation et l'équipement de la station-service ont été fournies au Ministre de l'Environnement et du Cadre de Vie et sa suite.
    Pour Laurent SEDOGO, la visite de jeudi dernier se veut pédagogique. Elle est fondamentale par sa fonction de sensibilisation, de conscientisation et de mobilisation des acteurs autour de la promotion d'un cadre de vie sain, a t'il ajouté.
    Satisfaits de cette sortie d'inspection symbolique, les inspecteurs ont récommandé aux deux stations-service visitées, de faire un audit environnemental, des suivis sanitaires réguliers de leurs agents, et de sensibiliser leur voisinage à la prévention de cas d'incendie.
    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2022 Médiaterre V4.0