Mediaterre

L e cours du cacao bondit de 14% en deux jours, craintes sur l'offre de la Côte d'Ivoire



  • Selon une dépêche de l'Agence France Presse (AFP), les cours mondiaux de cacao dont la Côte d'Ivoire est le premier exportateur mondial, ont bondi de 14% les deux premiers jours de la semaine ; le marché est inquiet de la baisse des volumes de cacao dans les ports ivoiriens et de l'impact des vents secs sur les récoltes du pays.      

    Sur le marché Liffe de Londres, la tonne de cacao pour livraison en mars valait 1526 livres ce mardi  10 janvier 2012 vers 16 h GMT, contre 1335 livres vendredi 6 janvier 2012 en clôture.      

        

    Sur le marché NYBoT-ICE américain, le cours du cacao pour la même échéance ressortissait à 2 316 dollars la tonne contre 2020 dollars vendredi 6 janvier 2012 au soir.      

    Entre le 1er janvier et le 8 janvier 2012, seules 35 000 tonnes de fèves de cacao sont arrivées dans les ports de Côte d'Ivoire, contre 82 000 tonnes durant la même période en 2010, selon les estimations rapportées par la revue spécialisée Public Ledger.      

    Depuis le début de la saison en octobre, le volume total de cacao parvenu aux ports est en recul de 3,5% par rapport à la même période un an plus tôt. En effet les conséquences de l'harmattan et de la sécheresse pèsent sur les récoltes, a expliqué Sudakshina Unnikrishnan, analyste de Barclays Capital.      

    La Côte d'Ivoire représente un tiers de l'offre mondiale de fèves brunes de cacao.      

    Dr Arnaud Zagbaï

    (Source: AFP)

    Partagez
    Donnez votre avis

    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2020 Médiaterre V4.0