Journée de collecte de fonds pour les réfugiés maliens du Burkina : Plus de 11 millions de FCFA récoltés



  • Le jeudi 27 juin 2013 dans la salle de conférence du ministère des affaires étrangères et de la coopération régionale (MAECR), s'est tenue " une journée de solidarité en faveur des réfugiés Maliens au Burkina Faso ". Initiative de l'association " Solidarité internationale pour le Mali ", cette manifestation a eu le soutien des autorités du Burkina Faso et celles de la république du Mali. Présidée par le ministre d'Etat Djibril Yipéné Bassolé, MAECR, la cérémonie a vu la participation effective du co-président de la manifestation, Mamadou Traoré (ambassadeur du Mali au Burkina) et de Rosalie Bassolé, représentante de la marraine de cette journée Chantal Compaoré, épouse du Chef de l'Etat.

    Des personnalités politiques, économiques, religieuses... ont répondu présent à l'appel des organisateurs de cette journée de solidarité. Des représentants de missions diplomatiques et consulaires au Burkina et certains responsables du MNLA (mouvement national de libération de l'Azawad) et du haut conseil pour l'unité de l'Azawad étaient également présents pour la journée de solidarité en faveur des réfugiés Maliens vivant au Burkina Faso.

    Le choix du Burkina pour organiser cette collecte de fonds se justifie par les rapports d'amitié et de fraternité que les deux pays (Mali et Burkina) entretiennent.

    Aussi, " Ouagadougou est-elle la capitale de la paix en Afrique de l'ouest " affirme Fatoumata M'Barka Mint Hamoudy, coordonnatrice de l'association " Solidarité internationale pour le Mali ".

    Travailler à harmoniser les rapports entre les fils et filles du Mali pour un retour à la paix.

    La paix est un bien précieux. Il sied pour tous les acteurs de la société malienne, d'après Mme Hamoudy, d'oeuvrer à concilier les fils et filles du Mali afin qu'ils vivent dans la paix.

    Et pour lutter contre le terrorisme, Djibril Bassolé préconise une cohésion nationale forte et stable au Mali. Aussi, invite-t-il les dirigeants maliens au dialogue, à la concertation dans la recherche de solutions aux problèmes des populations.

    Reconnaissant les efforts consentis par le Chef de l'Etat Burkinabé, Blaise Compaoré dans la résolution de la crise malienne, Fatoumata M'Barka Mint Hamoudy invite les différentes parties prenantes à travailler en synergie pour un retour total à la paix au Mali.

    Beaucoup de personnes physiques et morales ont fait des dons.

    Mme Chantal Compaoré a fait don d' un million de F CFA aux réfugiés. Les participants à la journée de solidarité ont contribué à hauteur de cent cinquante mille F CFA environ.

    Certaines représentations diplomatiques présentes au Burkina (Niger, Sénégal, Côte d'Ivoire, République de Chine Taïwan...) et certaines structures privées ou publiques (COTECNA, SONAPOST, MESS...) ont également apporté leur contribution.

    A la fin de la collecte, onze millions six cents trente deux mille trois cents cinquante (11 632 350) F CFA ont été enregistrés par les organisateurs. La société Bissa Gold a promis cinq cents mille (500 000) F CFA aux réfugiés.

    Afin d'éviter d'éventuels problèmes et par souci de transparence aussi, le ministre d'Etat, MAECR a suggéré aux organisateurs de la journée de solidarité de mettre en place un comité de gestion de ce fonds.

    La collecte de fonds s'est faite dans une ambiance " bon enfant ". Les réfugiés ont distillé de sonorités musicales maliennes (musique traditionnelle et tradi-moderne) à l'adresse des participants. L'humoriste ivoirien, Le Maréchal Zongo a tenu le public en haleine. Au sortir de la collecte, les participants étaient invités à prendre une collation.

    Source autorisée : Patindé Amandine Konditamdé (lefaso.net)

     

    Partagez
    Donnez votre avis
    Conception & Réalisation : CIRIDD - © 2002-2017 Médiaterre V4.0